« Petite chronique de cure IV »

29/10/2011  Bonjour chères lectrices et lecteurs,

 

Il pleut, il pleut...
Il pleut, il pleut…

Pour répondre à vos questions sur le poulet, je précise que si vous avez coché au moins une des cases c’est que vous le cuisinez comme ma colocataire, c’est-à-dire à la mode du Grau du Roi, et pas moi !!!

Ah l’identité culturelle, omniprésente comme dans cette région qui s’appelle la Catalogne (française je précise) !

La bonne nouvelle c’est que s’amorce le compte à rebours de ma cure et j’ai vraiment hâte de retrouver mes fils (leurs copines, leurs conneries), mes amis (mes amours, mes emmerdes) et ma maison (petite dans la prairie), bref faire une grande fête en rentrant tellement je serai heureuse de retrouver La vraie vie !

Et dire que l’on m’avait avertie en partant : les lieux de cure sont des endroits de drague…YES !!!

Alors là vraiment j’étais tombée des nues- joindre l’utile à l’agréable-mais bon…

Je dois pas encore être dans la tranche d’âge majoritaire de l’endroit pour me sentir concernée…

Et puis j’aime pas le regard lubrique que me jettent ces ex-crooneurs au ventre qui ne peut plus rentrer dans le pantalon de survêt mais que le tee-shirt ne couvre pas et qui font déborder toutes les fois le bassin de marche en s’agitant, ça m’énerve grrrrrrrrrr.

Pour info, je bois actuellement 30gr d’eau thermale (pas la même que celle du bassin) par prise X 10 prises par jour (6 le matin et 4 l’après-midi) ; je vous laisse imaginer le nombre de fois que je tire la chasse d’eau par jour et par nuit et vous rappelle que nous sommes 2 donc, cool, ça rythme nos journées pschiiiiiiiiiiiiiit !

Et dire que je finirai la cure avec 50gr par prise…que d’eau que d’eau !

A part ça, j’ai toujours pas reçu mon paquet.

Il pleut, mais est-ce bien utile de vous le préciser, je vous dirai plutôt quand ce sera fini et j’ai encore la ressource de choisir entre 2 maillots de bain, génial pour aller à Barcelone demain.

En tous cas je vois qu’il y a des ami(e)s que rien n’arrête parce que déjà certain(e)s sont prêts à tenter l’expérience avec moi l’année prochaine…

Et si on essayait Koh Lanta plutôt, on pourrait peut-être gagner un petit quelque chose à la fin, je suis entraînée à présent?

Je pensais aussi faire faire un album photo de curistes pour ramener un souvenir, c’est bien à la mode en ce moment d’exhiber des trucs durs mais réalistes : des pantalons avec des bretelles, des pois sur la chemise et des carreaux sur la cravate, des trous dans les collants et des jupes à rayures bleues et orange.

Ça change des fleurs, des petits oiseaux et du bébé de Nichocarlas.

Et contrairement aux idées reçues, Monsieur et Madame Toutlemonde sont en cure comme au marché, mais version maillot et charlotte :

« -Marie-Jo, comment ça se fait que j’attends si longtemps pour faire les douches pénétrantes ? »

« -Hé ma belleuh (avé l’assent) c’est pas encore votre heureuh de passageuh, regardez, vous devez passer à 10:50, encoreuh 10 mn et puis il y a des nouveaux aujourd’hui, il faut leur expliquer hein et je n’ai que 2 mains moi, hééééé on n’est pas au Club Med ici … »

« -Marie-Jo j’ai finiiiiiiiiiiiiiiii »

Traduction : Madame est pressée de finir ses soins pour retourner au camping de l’autre côté de la route, 3 mn à pied, rejoindre son mari qui s’est emmerdé toute la journée sous la pluie dans le camping-car…

Bref, c’est beau l’amour version Dieppoise, régionalisme vous dis-je, enfin du vrai, du vécu !

D’ailleurs, on observe ici un phénomène bien plus connu dans les banlieues grâce aux images de la TV et que l’on appelle communautarisme :

«- Ah dites-donc, z’ êtes du 3O, et de quelle ville alors ? mais c’est là où habite Marcel le cousin à mon voisin !!! »

« – C’est vous qu’êtes immatriculés 76 j’ai vu, on est allés à Dieppe avec ma femme y’a 34 ans, ça nous rappelle des bons souvenirs chez la Zézette… »

Toute ressemblance avec des personnes ou des faits existants ou ayant existé est tout à fait voulue fortuite.

Bonne soirée à tous, @+

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.