Des indiens à Saint Germain au Mont d'Or - Crédit photo izart.fr
Des indiens à Saint Germain au Mont d'Or - Crédit photo izart.fr

« Des indiens à Saint Germain au Mont d’Or »

14/04/2017 Bonjour à toutes et à tous,

Des indiens à Saint Germain au Mont d'Or - Crédit photo izart.fr
Des indiens à Saint Germain au Mont d’Or – Crédit photo izart.fr

Vous avez certainement flâné dans Saint Germain au Mont d’Or, pour y découvrir son château, sa tour médiévale, sa mairie, son lavoir, son école, son église, sa gare…

Mais avez-vous entendu parler du cimetière militaire britannique et du Pré des Anglais ?

Ce dernier, vaste quartier résidentiel flanqué de constructions récentes, que je laisse à l’appréciation de chacun-e, n’en demeure pas moins un pilier de l’histoire de la Grande Guerre.

Tout commence dans les années 1917, où nos alliés les anglais changent de tactique pour renforcer les troupes françaises, via l’Italie du Sud.

Et les acheminent donc en empruntant le réseau ferroviaire.

Saint Germain au Mont d’Or devient alors une plaque tournante de l’accueil des troupes anglaises, avec sa vaste gare de triage.

The British Camp N°2 est donc installé à proximité, pour assurer repos et éventuellement soins aux hommes, entre les différentes affectations.

Constitué de 150 tentes, plus toute l’intendance, il accueillera environ 700000 individus jusqu’en Avril 1919, dont les troupes de l’Empire colonial britannique.

C’est à peine croyable d’imaginer des indiens à Saint Germain au Mont d’Or, entre 1917 et 1919, foulant le sol en compagnie de néo-zélandais, australiens et autres népalais !

Au cimetière militaire britannique ainsi qu’au cimetière communal de Saint Germain, la présence de tombes de soldats originaires des Indes l’atteste.

Et c’est dans le village, au couvent du Manoir fleuri, transformé en hôpital militaire, que seront isolés malades et blessés auxquels seront prodigués les soins nécessaires.

The British Camp N°2 sera fermé en Avril 1919, bientôt un siècle…

Pour l’anecdote, dans les années 1976, le couvent du Manoir fleuri a fait beaucoup parler de lui.

Avec une affaire qui s’est déroulée dans le cadre d’un séminaire organisé par l’église de scientologie, autrement dit la secte Moon, installée dans ces mêmes murs.

J’en profite pour stipuler que la Commission des Citoyens pour les droits de l’Homme qui émet régulièrement des avis d’ordre médical et des pétitions sur le Net, n’en est ni plus ni moins une ramification.

A ne pas confondre avec la Ligue française pour la défense des Droits de l’Homme et du Citoyen (LDH) dont l’action est tout à fait remarquable 🙂

Prudence donc quand vous signez en ligne, et comme d’habitude, vérifiez bien vos sources !

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.