Deux secondes après je la maudissais - Crédit photo izart.fr
Deux secondes après je la maudissais - Crédit photo izart.fr

« Deux secondes après je la maudissais »

Vous avez aimé :

03/07/2022 Bonjour à toutes et à tous,

Je l’avais attendue tout l’après-midi mais quand elle fut là, deux secondes après je la maudissais !

Ben oui, imaginez-moi bien tranquillement calée dans mes coussins lorsque je reçois soudain des gouttes de pluie

Effet surprise garanti quand l’eau passe par la fenêtre pour t’asperger directement dans ton lit !

La chance, dans ce nouveau logement, c’est qu’il est équipé de fenêtres, s’il vous plaît.

Un luxe ce qu’il est pas fréquent de rencontrer dans toutes les habitations d’Auroville.

Le problème, c’est qu’en fermant cette fenêtre-là, je me privais aussi des courants d’air créés avec celles opposées.

Rapidement, j’ai fait le tour de la propriétaire locataire, et à part la fissure du plafond qui suinte continuellement pour cause de terrasse poreuse, rien à signaler.

Ah ben oui, pluies et moussons sont souvent source d’inquiétude dans les nouveaux logements qu’on occupe.

À présent, j’écoutais tomber la pluie, dans le noir, en souhaitant que cela puisse durer toute la nuit.

Parce que la nature est toujours très heureuse d’en profiter, d’autant plus que la saison des pluies arrive normalement plus tard.

Je pensais à la veille, quand je m’étais arrêtée sous un majestueux jackfruit chargé de gros fruits jaunes, à l’écorce hérissée de pointes épineuses.

Impossible de résister au plaisir de le fixer sur la pellicule… et pour info, c’est le plus gros fruit au monde !

Et puis, entre nous, la pluie ça me fait toujours une corvée de moins au jardin, arrosage automatique.

L’avantage immédiat que l’on en retire, nous autres humains, de jour comme de nuit, c’est une baisse de température.

Ajoutez à cela une petite brise nocturne, c’est le rêve pour dormir sans baigner dans la moiteur de l’été.

Bon, j’ai vu que le température ressentie fleurtait encore avec les 35° ces jours derniers, sauf que voilà, je ne souffrirai jamais ici comme les autres années.

Les logements ont été conçus pour bénéficier d’une climatisation naturelle, et j’avoue que ça fonctionne plutôt bien.

Avec des ouvertures qui équipent trois des quatre murs, la circulation d’air n’étant entravée par aucune cloison ou mur, la chaleur qui entre est immédiatement rabaissée.

Sutout que les deux ouvertures qui se font face sont respectivement orientées Nord et Sud, et que tout l’espace autour du bâtiment est clos par de grands et hauts arbres.

Plus près des maisons, ce sont des arbustes fleuris de belle taille, des frangipaniers de toutes couleurs, qui assurent le complément de fraîcheur.

Et au sol, de toute part, hormis sur le chemin de terre, pousse de l’herbe, basique pour garder et produire de la fraîcheur au sol !

Allez, je vous laisse, je retourne me caler au frais…

Bien à vous,

Isabelle

Vadouvan, vadavam de Pondicherry

Le vadouvan est un mélange d'épices douces prêtes à l'emploi, aux origines indiennes et adaptées à la cuisine français...

Befor:9,97 €
9,97 €
-0,00 € -0 %

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.