Soudain une grande clarté apparût - Crédit photo izart.fr
Soudain une grande clarté apparût - Crédit photo izart.fr

« Soudain une grande clarté apparût »

Vous avez aimé :

04/07/2022 Bonjour à toutes et à tous,

Soudain une grande clarté apparût alors que je venais de rouvrir mes yeux.

Le rayon du soleil levant éclairait précisément le centre de la sphère de cristal et nous tirait immédiatement des ténèbres matinales.

J’étais, à ce moment précis, pleine de gratitude et en connexion avec chacun de mes proches et leurs familles.

Ils sont toujours associés à la fin de chacune de mes concentrations dans la chambre du Matrimandir.

Pleine de gratitude, je répartis pour la suite de ma journée qui se poursuivait au jardin.

Sur le chemin, je m’arrêtais ensuite pour admirer une autre belle lueur dans la forêt, de celles qui provoquent en moi toujours le même émerveillement.

Le lendemain, je reçus un bien triste message d’un de mes kids m’annonçant que la mère d’un ami de longue date était en phase terminale de cancer.

Dans cette famille, le plus jeune des enfants venait juste d’avoir 20 ans.

Ils avaient déjà perdu leur père dans l’enfance et à présent leur mère vivait ses derniers moments.

Dimanche elle fêtait ses cinquante ans.

Maintenant ils ont bientôt plus de parents (…) alors oui je me dis qu’on peut vivre sans ses parents mais que c’est aussi une chance d’avoir ses parents encore en vie, écrivait mon proche.

Il rajoutait qu’il avait de la peine à savoir qu’une des soeurs, en froid avec sa mère jusqu’à présent, allait maintenant tous les jours la voir avec son enfant, né récemment.

Pour rattraper le temps perdu… comme elle disait elle-même, puisque la grand-mère avait à peine vu le bébé depuis sa naissance.

Oui, les familles ce peut être la meilleure et la pire des choses, apprécions et remercions les bons moments quand ils se présentent.

Bien à vous,

Isabelle

Vadouvan, vadavam de Pondicherry

Le vadouvan est un mélange d'épices douces prêtes à l'emploi, aux origines indiennes et adaptées à la cuisine français...

Befor:9,97 €
9,97 €
-0,00 € -0 %

2 Commentaires

  1. Coucou, Écoute …. heureuse pour cette fille qui a su retrouver sa mère et lui présenter sa petite-fille. Après tout, le temps n’existe pas, et l’essentiel est que toutes les tensions inutiles s’apaisent avant de dire au-revoir. J’avais accompagné, autrefois, un monsieur qui, peu après notre rencontre, s’était retrouvé en fin de vie, avec un cancer du pancréas.
    Il ne parlait plus à sa fille depuis des années, depuis qu’elle l’avait obligé à vendre — et donc à quitter — son appartement au décès de son épouse et mère de ladite fille. Qui elle-même était devenue maman deux fois.
    Et donc, je l’avais convaincu de recontacter sa fille. Il est parti de son corps peu de temps après mais, la veille de son départ encore, il me disait « Quel bonheur … quel bonheur… » Il avait retrouvé sa fille, et partagé de la vie avec ses petits-enfants.

    Et ce que je voulais te dire, c’est à quel point tes photos sont BELLES ! Celle-ci particulièrement. Tu as, vraiment, un talent particulier, et il me venait récemment (tu sais, ça se met à parler à l’un ou à l’autre sans me demander « mon » avis) et donc je te disais que … je verrais bien une expo photos à AV … Ça serait une très belle expo.

    • Merci pour ton partage et bravo d’avoir permis cela aux uns et aux autres, oui il y a ainsi des réconciliations qui valent la peine d’être vécues avant de partir, quel beau cadeau… Pour les photos, elles sont difficilement comparables à ce qui pourrait s’exposer, si ce n’est que déjà la qualité avec mon téléphone n’égalera pas celle obtenue avec un appareil photo, et numérique de surcroît. Mais ma passion pour la photo reste la même qu’avant et dans le même anonymat, quand je travaillais avec un boîtier argentique, ça commence à dater !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.