« Déviation pour cause de travaux »

03/01/2013 Bonjour à toutes et à tous,

Ce matin
Ce matin

Ouh là là, si j’en crois vos messages en off, ça gazouillait pas non plus très fort dans toutes les chaumières, ces derniers jours…

Le problème, c’est qu’on aborde l’année avec entrain et motivés par de vraies bonnes résolutions, en principe – je dis bien en principe – mais quand arrive une tuile, platsch !

Sauf que le tort de la tuile, c’est de ne pas être prévisible, et on prend ça en pleine poire… et tout le reste des prévisions est relégué au second plan pour donner les premiers soins aux urgences 🙁

Des tuiles, des poires, des seconds plans, sacrée panoplie pour envisager sereinement la nouvelle année.

Bon ben, j’ai retourné tout mon-lot-de-malheurs-à-moi et puis comme il fallait bien que je continue à faire avec, et après la nuit, le jour refaisait toujours surface, j’me suis dit, y’a pas, faut avancer.

Voilà comment toutes mes belles et bonnes résolutions non encore exhaustivement formulées allaient prendre la direction Déviation pour cause de travaux.

Et  c’est dans cette perspective que ma créativité a dégoté de nouveaux chantiers pour 2014 !

Ah oui, des fois, notre cerveau droit a des réparties pour le moins étonnantes, peut-être est-il aussi spécialiste en chirurgie réparatrice ?

C’est comme ça que, du haut de notre maison sur l’arche qui surplombe la Saône, j’ai le bonheur, tous les matins, dans le soleil naissant, de voir s’ébattre les mouettes sur la rive sablonneuse.

Du long couloir de verre qui nous mène aux appartements, je traverse les eaux boueuses et tourmentées de ces derniers jours, que la pluie a gonflées, pour retrouver les miens, baignant encore dans une douce béatitude matinale.

Ils s’éveillent doucement, calmes et sereins, s’étirent et se frottent les yeux avant de les ouvrir pleinement.

Un sourire tout léger se forme sur le petit visage rond.

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.