“Du changement dans la continuité”

18/02/2014 Bonjour à toutes et à tous,

Marquage
Marquage

Nous avons eu un événement dans le quartier.

“C’est beau, comme me disait ma voisine A. hier, on se croirait en ville !”

C’est sûr que l’on ne pourra plus se plaindre, comme certains, d’habiter dans une cité, maintenant c’est beau comme un quartier en ville.

Pensez donc, après les travaux de réfection du revêtement le mois dernier, il a été procédé à l’étape suivante.

Marquage au sol.

Maintenant, chacun dispose d’un espace devant chez lui, défini par une limite.

Passée la première satisfaction, parce que c’est neuf et beau des grandes lignes droites blanches peintes au pochoir, entrecoupées de pointillés, ça m’a laissé comme un arrière goût.

J’avais lu un truc qui avait un peu le même goût, revendiqué par un habitant du village, lors de l’enquête du Commissaire enquêteur, je cite de mémoire : “…obtenir le droit d’édifier des murs autour de sa propriété parce que ça fait partie de nos traditions…”.

Instinct grégaire de propriété

Ici, c’est chez moi et chacun chez soi.

Une vie sociale réduite à peau de chagrin…

Et voilà que ma boîte aux lettres recueille les prémices des promesses électorales.

Du lissé, du calibré, du timoré, du normalisé, du standardisé, du rationalisé, bref, du changement dans la continuité.

Mais où est-ce qu’on parle des gens de la vraie vie ???

Dire
Dire

Oui, du politiquement correct, pas d’esbroufe, pas un mot qui dérange, pas d’originalité, pas de rêve, pas de conviction encore moins de combat contre quoi que ce soit…

La culture de l’ego qui est passée par là a tout nivelé, bip… bip… bip… encéphalogramme plat.

Plaire, se plaire, se faire plaisir, complaire, et surtout… ne pas déplaire.

Bon, voter est un droit et aussi un devoir.

Mais il faudra attendre les européennes pour que les votes blancs soient comptés dans le nombre des suffrages exprimés, 1er avril 2014, date d’application de la dite loi, bonne blague…

Mais bon, si vous n’avez envie ni de sacrifier vos opinions, ni de faire ombrage à votre civisme, il parait qu’il y a des stylos qui font couler beaucoup d’encre dans les isoloirs.

Bien à vous

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.