En France les vagues se suivent - Crédit photo izart.fr
En France les vagues se suivent - Crédit photo izart.fr

“En France les vagues se suivent”

12/01/2021 Bonjour à toutes et à tous,

En France les vagues se suivent et se ressemblent.

La vague de froid fait rage d’un bout à l’autre de la France.

C’est aussi gris et gelé en Bretagne qu’en Rhône-Alpes, déprimant vous dis-je.

Mais sans doute pas autant que tout ce que j’ai découvert de la vie française sous COVID-19

Dire qu’en milieu informé, on parle déjà de troisième vague de confinement prévue pour Février…

Déja, déplacements limités le soir pour cause de couvre-feu que nous ne respectons jamais, puisqu’il nous faudrait être rentrés avant 20:00.

Comment profiter de sa famille sinon, au rythme d’un bébé qui alterne siestes, soins et repas avec promenades au parc bouclé à 17:00 ???

Ah ben oui, on s’est cogné à la grille close en famille… demi-tour, on rentre, sympa !

Ensuite, aucun établissement d’ouvert, ni bar ni restaurant pour aller boire un verre ou déguster une spécialité en toute convivialité

Et si vous voulez du lien social, reste les grandes surfaces, parce qu’à ce rythme, tous les petits commerces vont faire faillite.

Même hier, à la Vie Claire j’étais choquée parce qu’il était marqué sur le sas du local réfrigéré des fruits et légumes limité à 3 personnes !

Il me fallait donc attendre que les 3 personnes présentes aient fini de tâter les choux-fleurs et les courges pour que je puisse prendre 4 pommes.

Déjà à Lyon, le panonceau apposé en vitrine indiquant le nombre maximum de personnes autorisées en magasin m’avait choquée.

Limité à 8, à 12, à 15, à 20… comme si les gens allaient se ruer sur les soldes interdites mais maquillées en ventes privées !

Mais comment… comment acceptez-vous toute cette mascarade ???

D’un côté les transports en commun, les grandes surfaces, les gares sont plein·e·s et de l’autre on limite les groupes de personnes à 3 dans les petits commerces ???

On brasse, on brasse, mais pour quels résultats ???

Une première chose est sûre, c’est que toute la génération des seniors va en faire les frais.

J’ai remarqué comment mes proches avaient été fragilisés par toutes les mesures d’isolement, baignant entre peur et incompréhension.

Ensuite, seconde chose, plus rien ne sera comme avant, alors quid de l’après, puisqu’un certain président a osé le nous sommes en guerre !

Enfin deux bonnes nouvelles dans la grisaille ambiante cependant, hormis le fait que je sois très heureuse de retrouver ma famille.

Premièrement, je vais sûrement rentrer bien moins chargée qu’à l’aller, au rythme où se vident mes bagages !

Ah ben oui, j’avais emmené toutes les ventes en cours à expédier, merci Le Bon Coin

Plus tous les cadeaux cumulés, Noël, anniversaires… si si, une pleine valise à eux seuls !

Et ma demande de visa est enfin en cours, bientôt à moi le soleil !

Bien à vous,

Isabelle


Vous avez aimé :
[Total : 0   Moyenne : 0/5]


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.