En vert et contre tous - Crédit photo izart.fr
En vert et contre tous - Crédit photo izart.fr

« En vert et contre tous »

31/01/2013 Bonjour à toutes et à tous, (Mise à jour le 03/08/2016)

En vert et contre tous - Crédit photo izart.fr
En vert et contre tous – Crédit photo izart.fr

Et si je vous disais qu’on a frôlé la scène d’émeute hier soir, à mon cinéma Art et Essai préféré « Les 400 coups » de Villefranche…

20:30, la salle est pleine depuis un certain moment, le film peut commencer.

Mais dans le hall on entend les protestations de celles et ceux qui n’ont pu se glisser dans le noir, faute de place ou de réservation.

Et qui ont attendu une chance d’entrer jusqu’au dernier moment, mais peine perdue…

Je n’avais jamais vu ça, parce qu’ici, précisément ce que j’aime, c’est le côté intimiste du lieu.

Donc point de magnums de pop-corn pour s’occuper les mains et la bouche devant un scénario surfait, point de files d’attente sur des kilomètres.

Et de vraies personnes au guichet qui vous disent sur un ton convivial, bonjour, merci et bonne séance 🙂

En vert et contre tous, mon cinéma a été victime de son succès, tant le film programmé et le débat annoncé ont déclenché les passions

Effectivement s’il est un film que vous devez avoir vu en toute urgence, c’est Tous cobayes de Jean-Paul Jaud.

Avec en trame, les travaux du Pr Séralini, Président du Conseil scientifique du CRIIGEN, dont les recherches prouvent la toxicité du Roundup et du maïs OGM…

Effet de bombe, étude critiquée par des chercheurs et groupes dont la majorité sont liés à la firme Monsanto…évidemment !

Après, Nos enfants nous accuseront et Severn, la voix de nos enfants, la trilogie ne nous laisse pas de répit, tant les sujets sont graves et profonds.

Et personne ne pourra plus jamais dire en sortant de ces projections, je ne savais pas.

Je ne savais pas pour moi, je ne savais pas pour mes enfants, je ne savais pas pour la terre…

Oui, les larmes me sont montées aux yeux devant tant de dégâts silencieux et impalpables causés par l’accident de Fukushima, auprès des humains, des animaux, des végétaux, des minéraux…

Devant d’immenses étendues de prairies fleuries survolées d’oiseaux, quelques villages épars, condamnés à jamais, leur population a été déplacée pour cause de radioactivité trop élevée.

L’accès à ces territoires est formellement interdit par le gouvernement, les routes barrées, les fermes vides, leurs animaux abattus…

Devant ces manifestants japonais qui réclament vérité et justice pour leurs enfants irradiés…

Devant ces dockers qui ont brassé des tonnes de farine de soja OGM dans les cales de bateaux, et dont l’un est mort dans les mois qui ont suivi  l’interview.

Comme plusieurs autres rencontrés au gré des films de Jean-Paul Jaud qui connaissent des destins tragiques…

Et oui, nucléaire et OGM, deux créations incontrôlées et incontrôlables de l’homme, dont on n’a jamais mesuré les effets et leurs conséquences à long terme…un héritage pour nos enfants sans lendemains qui chantent.

54 réacteurs nucléaires au Japon avant Fukushima, 52 arrêtés en février 2012.

Corinne Lepage
Corinne Lepage

58 réacteurs nucléaires en France avant…

Il y avait dans la salle hier, quelques minutes après la fin du film, un silence lourd, pesant et malsain.

Vite sorti de sa torpeur lorsqu’ont fusé les premiers applaudissements.

Merci à Corinne Lepage et à Gérard Boinon de parcourir la France -cousine germaine du Japon- lanceurs d’alerte infatigables et inépuisables.

Suite de mes bonnes résolutions 2013, et selon la suggestion de Corinne Lepage pour souligner le problème causé par les OGM, je vais faire un courrier type à tous les commerces où je m’approvisionne en denrées alimentaires.

Sauf les bio qui n’en font pas usage bien sûr.

N’hésitez pas à vous en inspirer, les petits ruisseaux font les grandes rivières 😉

Madame, Monsieur,

Je vous serai reconnaissante de bien vouloir m’indiquer si vous proposez à la vente dans votre établissement, des denrées avec OGM et dans l’affirmative, lesquelles ?

Je m’inquiète fortement quant à leurs effets sur les organismes vivants, et, soucieuse de préserver ma santé et celle de mes enfants, je préfère, usant du principe de précaution, ne pas consommer d’OGM en attendant que soient apportées les preuves de leur innocuité.

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.