« Entre les deux mon ♥ d’artichaut balance »

06/05/2013 Bonjour à toutes et à tous,

Entre les 2
Entre les 2

Je me demande si ce n’est pas à cause du lieu, un restaurant de spécialités lyonnaises, donc de cochonnailles, que la conversation a dérapé hier soir…

Il se trouve qu’à un moment, un ou une parmi nous a abordé le passé amoureux d’une dame connue nationalement, ayant jadis défrayé la chronique en mettant quelques accords de guitare sur le prénom de l’heureux élu de son ♥ d’artichaut.

Oui, c’est vrai aussi que dans le recensement de son carnet de route – avec Google on a un Centre de Documentation dans ses bagages – figurent des musiciens très renommés.

Dont un ex’amant, non répertorié qui s’est auto-proclamé. Evidemment, ça a un peu énervé la mari de Madame.

Mais bon, d’un autre côté, Google fournissant plusieurs listes, au bout d’un moment, on ne savait plus à quels saints se vouer en attendant la salade lyonnaise et la gratinée aux oignons 🙂

C’est comme cela de partout, il y a les informations officielles et puis toutes les autres !

D’ailleurs, en parlant de saints, savez vous que notre, enfin votre, enfin leur, bref LE pape François 1er a reçu à l’occasion de Pâques des demandes de débaptisation ?

Demandes qui consistent à faire retirer son nom des registres paroissiaux où a eu lieu le baptême, sous prétexte que cet acte a été commis à l’insu du demandeur, contraint et forcé, donc sans son consentement…

D’un autre côté, à un ou deux mois, il eût été dur d’en faire la demande de façon explicite à ses parents 🙂

Ça m’a fait penser un peu, par déformation informatique à la version internet  de « Je vous demande de me désabonner de votre liste de diffusion… »

Sauf que des fois j’ai reçu une fin de non recevoir justement, certains mails étant accompagnés de la désagréable mention : « Merci de ne pas répondre à ce message qui est généré par un robot… » pas toujours facile de communiquer sur net !

Enfin, on a déjà du mal à se comprendre entre européens, alors avant même de chercher à communiquer avec l’autre bout de la terre, quant aux robots…

Il paraît qu’une grand-mère italienne était pliée de rire, l’autre jour devant sa télé en écoutant les premières paroles du pape traduites en simultanée par des journalistes :

« Ils sont venus me chercher à la fin du monde (alla fine del mondo)… ».

En fait il fallait comprendre :

« Ils sont venus me chercher au bout du monde… »!

Ah ! elle a bon dos la prophétie de Saint Malachie, la fin du monde après le combien unième pape déjà ?

Et voilà qu’entre la cervelle de canut et le soufflé glace au Jacoulot , on n’est pas d’accord sur les chiffres…vite Google dans votre assiette 🙂

Bon, c’est quand même moi qui annonçait le bon chiffre…et pour cause, j’avais cette histoire en tête depuis un moment, et ça m’est venu à l’esprit dès la démission du premier évêque de Rome pour alimenter ma Petite chronique bien sûr…voyez,  j’avais encore la mémoire fraîche.

Et puis ouf, Alzheimer ne me guette pas encore malgré les années qui s’empilent !

Enfin une chose est sûre, pape ou pas, amant ou pas, cochon ou pas, musicien ou pas, baptisé ou pas, élu ou pas, dame connue ou pas, on va tous prendre une année de plus en 2013.

Il n’empêche que… j’ai de la marge avant la prochaine dizaine, et toc !

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.