“Expatrié ça sonne mieux qu’émigré”

11/11/2011 Bonjour à toutes et à tous,

Expatrié ça sonne mieux qu'émigré - Crédit photo izart.fr
Expatrié ça sonne mieux qu’émigré – Crédit photo izart.fr

Si trouvez  qu’expatrié ça sonne mieux qu’émigré, c’est peut-être parce que le mot expatrié commence par les mêmes lettres que le mot… exotisme peut-être ?

Mais ça veut bien dire la même chose.

J’ai acheté deux bouquins cette semaine, qui traitent de sujets proches.

Mais pas avec les mêmes mots.

Sans vouloir faire un compte-rendu de ces livres, je me suis demandée comment on en était arrivé là.

Le premier, terraeco de novembre 2014 titre Histoires de migrants, Addis-Abeba, Lima, Calais, Damas

Le second c’est Ils sont partis vivre ailleurs, 28 portraits d’expatriés.

Avec un guide pratique “S’expatrier mode d’emploi”, de Sandrine Mercier et Michel Fonovich, date lui, de septembre 2014.

Les Nations Unies, depuis 1998, considèrent comme migrant « toute personne qui s’établit dans un pays pour une durée prévue de douze mois minimum, après avoir résidé dans un autre pays pendant une période de la même durée au moins”.

Un canadien parle des immigrants pour désigner des gens venus d’ailleurs.

Un français se qualifie d’expatrié quand il va vivre à l’étranger, mais il désigne par immigrés les étrangers qui arrivent en France…

Exilé est celui qui a quitté son pays par obligation, et émigré, celui qui l’a plutôt quitté par choix, mais souvent la nuance est mince.

Enregistré à la Présidence de l’Assemblée nationale le 8 octobre 2014, la Commission d’enquête sur l’exil des forces vives de France rapporte ceci.

Les Français figurent parmi les peuples les plus pessimistes sur l’avenir de leur pays.

Selon une étude de l’institut américain Pew Research Center, qui vient d’être publiée, 48 % de nos compatriotes estiment que la situation économique du pays va se dégrader dans les douze mois à venir.

Ce qui nous classe juste derrière les Grecs (53 % de pessimistes) mais devant les Libanais et les Palestiniens !

Alors est-ce pour cela que le taux de français établis hors de France ne cesse de s’élever ?

A tel point que que le nombre de Français résidant à l’étranger a augmenté ces années plus rapidement que la population française dans son ensemble !

Au 31 décembre 2013, le Registre des Français établis hors de France comptait 1,642 million d’inscrits.

Mais on estime de 500 000 à 900 000 le nombre de personnes non-inscrites au Registre.

Il est maintenant convenu de multiplier par 1,5 le nombre d’inscrits sur le Registre pour obtenir le nombre de Français résidents à l’étranger.

Le sujet ne passionnant guère jusqu’à présent, on se rend compte du manque de statistiques générales dans le domaine.

Et pourtant le phénomène devient de plus en plus récurent en France.

Un sondage réalisé en Mars 2013 sur le site Mondissimorévèle que quasiment 100% des français établis à l’étranger sont satisfaits de leur choix.

Et que 7 sur 10 ne souhaitent pas revenir en France.

L’envie de quitter la France arrive en tête de toutes les motivations avant l’enrichissement culturel.

Parce qu’il manquerait ici principalement esprit d’entreprise ou goût du risque, la valeur travail étant en déclin.

 Si vous pensez que l’aventure est dangereuse, Essayez la routine… Elle est mortelle ! Paulo Coelho

Bien à vous,

Isabelle

2 Commentaires

  1. Hello Isa,

    Intéressante ta petite chronique, la citation finale est tres bien trouvé. Je pense personnellement et D’expérience que ce ne sont pas forcement les plus spectiques sur l’avenir de leur pays qui s’expatrient. et d’ailleurs, le fait qu’un grand nombre de francais s’installent a l etranger, ce doit etre une bonne chose pour la France, cela prouve que nos Compétences, nos savoirs faire, nos Diplômes s’exportent bien. Notre culture est appréciée aux 4 coins du monde. et les francais de L’étranger restent et se sentent toujours appartenir a la communauté Française 🙂

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.