“Il y a 20 ans déjà”

03/09/2014 Bonjour à toutes et à tous,

Chien gentil
Chien gentil

Voilà, j’aurai bien voulu écrire une jolie Petite chronique, mais l’actu est si… délirante que tout s’emmêle dans mes idées 🙁

Alors il y a ceux qui ont tellement les #dentsLongues qu’ils en mépriseraient les #SansDents, et puis ceux qui préféraient qu’on ne leur fasse pas de pub, enfin qui s’en passeraient par les temps de pauvreté qui courent.

Enfin certains affichent un ton si condéSansDents qu’on aimerait de temps en temps remettre les choses à leur place.

Voilà, voilà, chez nous, ici bas, le premier septembre a toujours une odeur d’anniversaire mêlée à celle de rentrée scolaire.

Alors tous les ans, jusqu’à encore peu, on fêtait ça dans les premiers jours de classe, retrouvaille entre copines et copains perdus de vue durant les vacances et tutti quanti.

Cette année, apparemment, qui marque un grand virage, ça a changé de ton.

Ou plutôt le ton a été donné.

Message reçu 🙂

Bref, j’ai quand même entendu ces derniers jours, à travers l’actu française, qu’il y avait des frondeurs !

Des frondeurs dans les partis politiques avant même la fin des vacances un peu là-bas sur la gauche, des frondeurs dans les mairies, qui dès les premiers jours de classe ont refusé d’intégrer les rangs.

Et même des frondeurs chez les chômeurs.

Pôle Emploi sans pub
Pôle Emploi sans pub

Oulala, on va bientôt se retrouver avec des gens qui résistent en France…

Bon d’accord, mais alors on épluche aussi les patrons si on épluche les chômeurs.

D’ailleurs il en dit quoi le Ministre du travail ?

Parce que j’en ai entendu des vertes et des pas mûres ces derniers jours de fin de contrat, entre un patron pirate et son CDDiste d’employé…

J’ai quand même eu peur que ça tourne mal, en huis clos dans le bureau, lorsque ce dernier s’est fait traiter de “con, sans témoin, parce qu’il n’y a que vous et moi dans ce bureau…”

Mais notre jeunesse est pleine de ressource et finalement j’ai bien ri quand ce dernier lui a répondu, justement sans témoin, heureux de quitter sa “boîte de merde…”

Bon, le pire a été évité, parce que, si j’avais bien imaginé la scène de la paire de claques en retour, j’ai eu confirmation qu’aurait immédiatement suivi un poing appuyé 🙁

Qui cherche trouveaurait d’ailleurs rajouté ma mère.

Voilà, ça ira mieux après-demain pour lui, sur les bancs de la Fac 🙂

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.