J'ai réalisé un des paris les plus fous de ma vie - Crédit photo izart.fr
J'ai réalisé un des paris les plus fous de ma vie - Crédit photo izart.fr

« J’ai réalisé un des paris les plus fous de ma vie »

20/12/2018 Bonjour à toutes et à tous,
Vous avez aimé :
[Total : 2    Moyenne : 3.5/5]

Dans le car qui m’emporte à Agra au Rajasthan, impossible de fermer l’oeil, même pour une courte sieste.

Un second type aux ronflements insupportables vient de prendre le relai du premier… point de répit !

Mais peu importe, j’ai tellement de belles choses plein les yeux et plein les oreilles depuis ma soirée de la veille.

Ce soir-là, avec J. j’ai réalisé un des paris les plus fous de ma vie…

Au bout d’une heure de route, comme prévu, le soleil commence à se coucher.

Il avait dit Venez vers 17:00 nous profiterons du coucher de soleil sur la terrasse en prenant un Chai.

Partis depuis le matin à la découverte du Fort d’Amber ou Fort Amer, nous avions précisément 10 mn pour passer d’un Uber local à un autre.

Autant dire que ça vous laisse juste le temps de passer aux toilettes et de sauter dans une tenue propre et repassée pour repartir ailleurs.

C’est ça, sans passer par la case salle de bain pour le coup.

Je vous rassure, la douche est remise au lendemain matin car personne ne transpire en-dessous de 12°…

Au passage, on se demande toujours pourquoi les traductions françaises modifient les noms propres ?

Mais nous donc étions dans les temps, chose assez remarquable en Inde.

Il est quasiment impossible d’énumérer tous les aléas de la vie quotidienne qui peuvent retarder ou compromettre un rendez-vous…

Nous nous enfoncions donc toujours plus à l’intérieur du pays à la lueur des phares.

Notre chauffeur prenait bien soin d’éviter les énormes ornières du chemin.

Dans les petits villages que nous traversions, tout le monde devait se douter de notre destination.

La route s’arrêta soudain devant deux immense portail en fer forgé venant clore un mur d’enceinte ocre rouge d’où se balançaient des bougainvilliers multicolores.

Le gardien apparut bientôt, tandis que le chef de réception descendait déjà à notre rencontre.

A suivre…

Bien à vous,

Isabelle

Votre réaction

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.