Chantier International de Jeunes
Chantier International de Jeunes

[sam id= »1″ codes= »true »]

« Je partage, tu partages »

03/11/2015 Bonjour à toutes et à tous,

Chantier International de Jeunes
Chantier International de Jeunes

Je partage, tu partages, une foule de partageurs grouille sur le Web.

Une foule pleine de jeunesse.

Si le mot ne vous évoque rien, sachez que ce mode de partage est propre aux jeunes 🙂

Tout se partage ou presque, du canapé à la maison, en passant par la voiture et les trajets, l’électroménager, le savoir, les bons plans…

Bref, je vous en ai déjà parlé de long en large, mais là j’ai découvert une autre forme de partage sympa qui va sans doute en réjouir plus d’une, et plus d’un aussi !

Combien de fois n’avez-vous pesté contre le coût élevé, les délais de livraison, les retards, la dégradation, voire la perte de vos envois postaux ?

Si de nombreux particuliers acheminaient déjà vos paquets et envois via le site BlaBlaCar, je viens de découvrir le Crowdshipping.

Ah oui, je vous rappelle que tous ces sites de partage ont le même préfixe Crowd : en anglais la foule, Crowdfunding, Crowdsourcing

Bon, alors le Crowdshipping késako ???

Et si je vous dis que Shipping ça veut dire Expédition en français, bravo !

Maintenant, on expédie en se « délivrant de la Poste », comme l’écrit le journaliste du site Consocollaborative, que je ne peux que vous conseiller de suivre.

Voilà donc le trait caractéristique de cette foule de jeunes qui partagent en tous sens, et tout le monde est gagnant dans l’échange.

J’en ai même entendu échanger, récemment, sur les adresses pour se faire épiler au meilleur prix !

Et oui, garçons et filles pestent en coeur contre le poil, car ce n’est plus une préoccupation uniquement féminine…

Autres temps, autres moeurs 😉

D’ailleurs les professionnels le confirment, les hommes passent de plus en plus de temps dans les instituts de beauté, salons de coiffure et compagnie, et y laisseraient même des fortunes.

Allez jeter un oeil sur Instagram pour aller voir les p’tits mecs et les p’tites meufs qui exhibent leurs tablettes ou leurs programmes de coaching pour la semaine…

Chose que vous ne verrez jamais faire, ni me tirer le selfie tous les jours, voilà qui est encore bien pire 🙁

Perso, j’adore surfer sur Instagram – sous izart.fr – pour admirer les galeries des autres, pour visiter leurs pays et leurs particularités qu’ils nous font découvrir.

Récemment, j’ai échangé avec un irlandais, mécanicien dans l’aéronautique, qui avait posté une photo de gazon bien sec stocké dans son garage, pour se chauffer l’hiver !

Je l’ai interrogé sur cette pratique très intéressante qui ne se rencontre pas en France, et il m’a expliqué en détail comment il procédait.

Une autre de mes abonnées, naturopathe en Ukraine, m’a donné la recette du sel à l’ail des ours qu’elle prépare tous les ans pour l’année.

Et puis récemment, j’ai cuisiné les aubergines d’une nouvelle façon, en suivant les conseils d’une habitante turque qui mettait ses plats très appétissants en photo.

Le dernier en date avec lequel j’ai eu un court échange était australien.

Il avait posté la photo d’un vieil homme en train de jeter un lièvre dans sa poubelle !

Je me suis payée le culot de lui demander pourquoi, et maintenant je sais…

Bref, le partage, on a tous à y gagner, et ce n’est pas moi qui contredirai la formule.

Bien à vous,

Isabelle

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.