La boîte à gâteaux et la boîte à bonbons - Crédit photo izart.fr
La boîte à gâteaux et la boîte à bonbons - Crédit photo izart.fr

« La boîte à gâteaux et la boîte à bonbons »

27/12/2016 Bonjour à toutes et à tous,

La boîte à gâteaux et la boîte à bonbons - Crédit photo izart.fr
La boîte à gâteaux et la boîte à bonbons – Crédit photo izart.fr

Elles trônaient dans toutes les bonnes maisons de France.

De préférence tout en haut des étagères de la cuisine.

La boîte à gâteaux et la boîte à bonbons, je suis sûre que vous les avez toutes et tous connues 😉

Mon frère a raison de dire qu’on les a toujours vues à la maison de nos parents.

C’est pour ça que lorsque notre mère a pris la direction de la résidence pour personnes âgées, je les ai glissées dans l’indispensable à emporter avec elle.

Pas indispensable pour elle, indispensable pour les petits-enfants.

Mamie sans sa boîte à bonbons, pffff… même pas en rêve 😉

C’est sans doute pour cela que le souhait de l’un d’eux a été de récupérer la boîte à bonbons et la boîte à gâteaux après le décès de la grand-mère.

Ah, le rituel de la course vers l’étagère pour ouvrir les boîtes et découvrir avec quoi mamie les avaient regarnies après la dernière razzia

Comme les uns ou les autres de mes enfants passaient quasiment voir leur grand-mère tous les jours, je vous dis pas le débit !

Elle allait tous les jeudis faire son choix sur l’étalage le plus ignoble au marché du village 🙁

Des bien jaunes, des bien verts, des bien rouges, des bien bleus, des bien acides, des bien mous, des bien gluants, des bien poisseux…

Ah ben oui, elle leur achetait exactement tous les bonbons qu’ils voulaient.

C’est à dire tout ceux interdits de domicile chez moi 🙂

J’avais beau ruser avec des petits oursons aux gels de fruits sans colorant ou leur présenter un bocal de fruits secs appétissants, tu parles !

Les gosses, ils aiment ceux qui leur défoncent les dents, ceux qui leur tordent les boyaux, ceux qui leur donnent des frissons dans le ventre…

Surtout que pendant les vacances, ils étaient souvent fourrés chez elle et ils allaient faire le marché ensemble 🙂

Et puis c’était aussi une autre génération, celle de maman.

Celle des boîtes à bonbons pour des enfants élevés à grand coup de sucre.

Dans les yahourts, dans les petits déjeuners, les boissons, les desserts, les gâteaux…

Un grand fossé entre nos deux générations.

Et tout à coup j’en viens à me demander comment je ferai moi, mon tour venu ?

Avec des enfants élevés sans boîte à bonbons ni boîte à gâteaux…

Bien à vous,

Isabelle

Votre réaction

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.