L'automne s'annonce bien à Poleymieux - Crédit photo izart.fr
L'automne s'annonce bien à Poleymieux - Crédit photo izart.fr
Vous avez aimé :
[Total : 1    Moyenne : 5/5]

« L’automne s’annonce bien à Poleymieux »

08/11/2013 Bonjour à toutes et à tous,

Comme les intempéries se suivent mais ne se ressemblent pas, l’automne s’annonce bien à Poleymieux.

La température passant de 5° à 20°, tout fout le camp.

Mais la bonne nouvelle c’est qu’on a presque gagné un mois de chauffage par rapport à l’an dernier !

Et certes, elles ne découragent pas les randonneurs de la Pie Verte.

Ils reprennent gaiement ce mercredi les chemins aux alentours de Poleymieux au Mont d’Or.

Et oui, toujours elle, la Pie Verte, qui se promène par monts et par vaux dans le massif du Mont d’Or.

Au gré des trouvailles Sylvie Piloix, animatrice de patrimoine mène la troupe.

Tantôt en bord de Saône avec les communes qui la longent, Saint Romain au Mont d’Or, Collonges ou Curis.

Tantôt à la montagne du côté de Saint Cyr au Mont d’Or, Saint Fortunat et ce jour Poleymieux.

Dans les bois, après leur floraison si odorante qui fait le bonheur des abeilles, les troènes se sont couverts de baies noires.

Et celles-ci font le bonheur des merles !

L'Ermitage
L’Ermitage

Au détour du chemin, nous descendons jusqu’au lavoir qui est peuplé de petits tritons pas vraiment frileux…

Au lieu-dit l’Ermitage, nous pouvons admirer le travail entrepris en juillet 2011 par Vincent Peytel, le spécialiste en rénovation de pierres.

Avec son équipe de chantiers internationaux, ils ont dégagé la cellule d’un ermite et la chapelle sur laquelle avait été bâtie par la suite une caborne.

Ces petites constructions de pierres sèches jalonnent les prés, les chemin, on les retrouve aussi dans les bois et les vignes.

Coquillages
Coquillages

Et même si beaucoup ont disparu, envahies par la végétation, d’autres font l’objet de nombreux soins grâce aux bénévoles.

Ceux-ci s’activent ainsi toutes les semaines avec l’association Cabornes et petit patrimoine du Mont d’Or.

Il ne faut de plus pas oublier de mentionner autre chose d’important.

Autrefois, ici, bien avant les cabornes, par une douce chaleur tropicale, poussaient, sur le sable chaud, des cocotiers au bord de la côte.

Et on retrouve en outre trace de ce passé, près de l’Ermitage, grâce aux nombreux fossiles trouvés sur place.

Sous les tropiques
Sous les tropiques

Et puis sur le retour, après avoir profité du soleil en fin de rando, nous avons trouvé de l’animation du côté de la Ferme Bio.

Le Bouc et la Treille sont installés au pied de la Tour Risler.

Dehors les tonneaux alignés attendent leur tour pour le lavage.

Avant d’être remplis du précieux liquide qui va maturer lentement mais sûrement en Coteaux du Lyonnais estampillé AB.

Tonneaux
Tonneaux

Et comme le cru 2013 s’annonce excellent, alors…

Ici, le blé, le seigle et les graines de lin entrent dans la confection de pains, de vins.

Et même de farines que l’on peut trouver sur les marchés locaux.

Ainsi que dans les AMAP environnantes, les épiceries biologiques, et sur place bien sûr !

Alors notez dans vos agendas que les Portes Ouvertes du Bouc et la Treille se feront les 30/11 et 01/12 de 10:00 à 19:00.

Repas lyonnais servi sur place, vente de bière, conserves de légumes et idées cadeaux, le tout bio et local !

Bien à vous,

Isabelle

Votre réaction

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.