Le jour béni est enfin arrivé - Crédit photo izart.fr
Le jour béni est enfin arrivé - Crédit photo izart.fr

“Le jour béni est enfin arrivé”

05/09/2021 Bonjour à toutes et à tous,

Le jour béni est enfin arrivé !

Y’a des millions de mamans qui sautent de joie.

Et de plus en plus de papas aussi !

C’est quoi donc ce jour béni ?

Le jour de la rentrée scolaire, pardi !

Non mais deux mois de vacances, on a toujours dit que ça faisait trop.

L’exception culturelle française sans doute, tout comme les 4 semaines de congés que prennent presque toutes les personnes salariées en France.

Nulle part ailleurs dans le monde ça se pratique, j’vous dis.

Ben quand j’entends à leur tour les jeunes parents de mon entourage qui me disent vivement la crèche, je compatis 😆

Ah oui, parce que j’ai décroché avec le système scolaire français.

Je ne savais pas qu’on acceptait maintenant les enfants en maternelle qu’à partir de 3 ans.

Mas crèche, maternelle, primaire, secondaire ou supérieur, même combat, lâchez-nous les jupes !

Je me souviens qu’avec les copines on reprenait nos bonnes habitudes.

De se retrouver au bistro du village pour prendre un café une fois nos progénitures déposées à l’école !

D’ailleurs on s’y retrouvait toutes dès que possible, moi c’était le jour où je ne bossais pas, au gré des RTT.

Et oui, le bistro du village, c’est le lien social incontournable, bien mieux que la télé !

On en a nourri des projets et échafaudé des stratégies, cassé du sucre aussi…

Mais non, voilà, c’était bon pour le moral de vider son sac, entre les gosses et le mari pour certaines, il était plein à craquer.

Ah ben oui, on avait notre table de filles, nous autres.

Comme les mecs qui attaquaient le chantier par un blanc sur le zinc.

Et tout en levant le coude, ils nous jetaient des regards intrigués et curieux.

Pauvre France, regarde-les donc patasser pendant que ma daronne, elle est devant les fourneaux, elle, ils pensaient trop fort…

Tu sais quoi, ce jour-là c’était relâche pour nous, on ne cuisinait peut-être même pas.

Ça me prend des fois encore, quand j’ai une overdose de cuisine.

Comme quand les kids me disaient on fait pique-nique aujourd’hui ? sautant sur mon air blasé parfois devant les casseroles.

Et pour tout le monde c’était la fête.

Tandis que les uns partaient à l’assaut des restes dans le frigo, les autres ouvraient les placards à la recherche de chips ou autres trucs à grignoter.

Mais comme ça fait du bien de transgresser quand ça c’est occasionnel…

Bien a vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.