« L’important c’est le rose »

03/07/2014 Bonjour à toutes et à tous,

Eté rose
Eté rose

Grande surprise en passant devant la mairie de mon village, elle a été affublée de mètres de tulle rose qui pendouillent en façade.

Et même les réverbères on été accoutrés de transparents violets, je ne sais pas si beaucoup de mes concitoyens sont allés voir l’effet de nuit ?

Super, je me suis dit, voilà des répercutions positives à la loi du mariage pour tous, on annonce la bienvenue en couleur aux couples homos dans les mairies 🙂

Bon ben ça c’était dans ma tête…

En réalité, il s’agit de couvrir un événement local : la promotion du beaujolais rosé.

Voilà, j’ai bien été déçue par les plaquettes éditées pour l’occasion en quadrichromie, les centaines de mètres de tulle rose, les manifestations financées pour l’occasion, et tout et tout…

Sachez tout de même que, pour la promotion de ce vin, on vous a concocté des randonnées familiales, des éclairages nocturnes roses de bâtiments publics et édifices religieux, des marchés nocturnes, et même des projections de cinéma en plein air…

Cela s’adresse bien sûr, à tout public.

Tiens en parlant de public, c’est quand même bizarre qu’on arrive actuellement à investir des deniers publics pour la promotion de l’alcool sous couvert de fête locale ?

Pierres dorées
Pierres dorées

Ah oui, c’est sûr, c’est plus politiquement correct d’afficher la couleur rose pour promouvoir la cause d’un vin que celle des homos*, cause toujours, j’aurais du m’en douter !

J’espère seulement qu’il y aura de nombreux contrôles anti-alcoolémie surprise tout au long de ces animations, lesquelles annoncent beaucoup de dégustations gratuites.

Vendredi dernier c’est bel et bien la surprise qui attendait TOUS les festivaliers véhiculés du Demon d’Or qui sortaient de spectacle, vers 2:00 du matin.

Et impossible de s’y soustraire, la route était entièrement canalisée vers le barrage de police, impressionnant et efficace !

Je vous rassure, il reste encore la possibilité de découvrir cette belle région des Pierres dorées à jeun et sans témoin, dans la fraîcheur estivale du matin de juillet par exemple, alors que le soleil, doucement, se lève sur les pierres jaunes, et là je veux bien guider la visite !

Bien à vous,

Isabelle

*Pour un autre regard cliquez ici

Votre réaction

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.