« Little JB on stage ! »

29/10/2012 Bonjour à toutes et à tous,

 

Et bien, bonne surprise hier soir au Transbordeur, il est des artistes qui sont de vrais pros de la scène, c’est le cas de Lee Fields.

Une patate d’enfer, celui que l’on nomme Little JB, Le Petit James Brown n’a pas démérité, même si en discutant à l’issue du concert un spectateur trouvait « qu’il jouait un peu la comédie ».

A 60 ans passés, c’est quand même pas donné à tout le monde de se produire avec autant d’énergie !

Moonwalk à la Michael Jackson, il saute, tourbillonne, serre des mains et remercie le public, un vrai Monsieur, élégant, classe tout comme ses musiciens, tous en costumes sur scène.

Saxo, trompette, un clavier, basse, guitare, batterie, un groupe vraiment bien rodé et deux choristes très chaleureuses et complices ont assuré les pauses pendant que les musiciens se reprenaient entre deux titres.

G’était un show de pro à la hauteur de l’accueil de la salle, messages d’amour et de paix dans les dialogues avec le public et beaucoup d’humilité aussi.

La première partie était assurée par Mr Day, groupe soul lyonnais de 2001 reconnu sur la scène musicale, qui a bien chauffé la salle avant le passage de Lee Fields !

Et en première partie de la première partie puis pour assurer les transitions d’artistes, il y avait Yann, discret et efficace DJ aux platines pour mixer des vinyles très rockabillysants tirés de sa mallette magique en plexi orange.

Voilà tout un programme concocté à point pour se réchauffer de l’intérieur et à l’intérieur, inutile de vous raconter l’attente dehors jusqu’à l’ouverture des portes avec le vent et le froid en décor…

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.