« Étrange découverte »

 

30/10/2012 Bonjour à toutes et à tous,

Poussière
Poussière

L’ouragan est passé.

Il y a toujours le calme après la tempête.

C’est ainsi pour chacun d’entre nous, calqués que nous sommes sur l’image de la nature, mais sommes-nous à l’écoute de cela encore ?

« Calme des nuits » que je n’avais pas écouté depuis une dizaine d’années m’a plongée dans un abîme de souvenirs.

Je suis passée de la poésie de Pierre de Ronsard, mise en musique par Camille Saint Saëns, à l’art du Madrigal, l’une des plus importantes formes de composition musicale polyphonique, 3 à 8 voix chantant un thème profane, à l’époque de la Renaissance Italienne.

Appelée aussi dans sa forme primitive Musica secreta, cette pratique exercée à l’origine par des initiés répondait à des codes de société très précis.

Étrange découverte que l’écoute de ces choeurs, elle m’a étrangement ouverte à une mémoire ancienne, très ancienne, que j’aurai pu partager avec Celui qui brille par l’intelligence du coeur, quand je n’étais que poussière, poussière jonchant encore le sol…

Et l’étrange cheminement musical qui m’a conduite autrefois de Philip Glass à John Surman et Michael Nyman ou Yann Tiersen je sais maintenant pourquoi, ce sont les mêmes expressions.

Bien à vous,

Isabelle

6 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.