Ma chère fille cachée - Crédit photo izart.fr
Ma chère fille cachée - Crédit photo izart.fr

« Ma chère fille cachée »

Vous avez aimé :
[Total : 3    Moyenne : 5/5]

04/12/2019 Bonjour à toutes et à tous,

« Ma chère fille cachée, comme tu le dis si bien,

Figures-toi que lorsque les masseuses m’ont à nouveau claqué les fesses, je n’ai pas pu m’empêcher de penser à toi…

Ben oui, effet de surprise toujours garanti, j’ai même failli exploser de rire en me remémorant notre conversation de la veille.

Alors un massage ça va, mais tu veux que je te dise, deux à un jour d’intervalle, ça use sa mère.

Surtout quand il s’agit de massage ayurvédique à quatre mains, tu as pu en constater l’efficacité… et la brutalité !

Bon ben à part ça, depuis ton départ, je n’entends étrangement plus le son enjoué de ta voix 🙂

Oui, c’est cela… surtout quand tu imitais le propriétaire du restau tamoul.

En m’appelant à longueur de journée… [izøbɛɭ] ! [izøbɛɭ] ! [izøbɛɭ] !

Y’a vraiment fallu que je fasse des recherches approfondies en phonétique pour reformuler ce son étrange venu d’ailleurs.

Pour le coup, je pense que tout le monde au restau a retenu mon prénom en anglais vs tamoul.

Certes, la commande passée à mon nom, c’était normal qu’à chaque fois j’y aie droit pour aller chercher nos plats !

Pour en revenir aux massages, faut que je te raconte quelque chose de peu banal qui m’est arrivé lors de mon 2ème rendez-vous.

Ayant rendez-vous à 12:00, j’avais donc fini le soin à 13:15 et une grande envie de manger m’a saisie, oui, ça creuse !

Mais figure-toi qu’au moment d’appeler J., je me suis rendue rendue compte que… j’avais oublié mon téléphone 🙁

Qu’à cela ne tienne, je me suis assise près de la réception pour attendre que ce dernier vienne me chercher 🙂

Une première heure.

Puis une seconde.

J’ai eu tout le temps de me demander qui du ventre ou du souvenir de sa mère tilterait en premier dans le cerveau de J.

Et là, tu vois, je me suis vraiment pensé que les femmes ne sont pas comme les hommes.

Parce que dans n’importe quelle situation une mère est toujours en souci de ses enfants, à n’importe quel âge.

Mais là j’ai pu constater qu’un (jeune) homme peut très bien oublier sa mère et ne pas s’en inquiéter.

Du tout.

« – Ah mais je t’ai envoyé un message…
– Et ça ne t’a pas effleuré l’esprit que j’aie pu oublier mon téléphone ?
– Ben non, j’ai juste vu que ça faisait 3:00 que tu ne t’étais pas connectée…
– Et t’as pensé que j’avais des soins très longs ce jour aussi, non ? »

Inutile de te dire que j’étais furieuse… en plus d’être affamée.

Enfin, j’ai ravalé ma rancœur et repensé à la plume de paon qui s’était posée sur le seuil de ma maison.

Tu es partie dans la nuit et je l’ai découverte le lendemain matin en ouvrant ma porte 😉

Comme en écho à celles ramassées ensemble et que tu avais glissées dans ta valise la veille de ton départ !

Si mes tentatives de télépathie avec J. sont restées vaines, heureusement que les connexions entre nous deux étaient excellentes 🙂

Et suite à nos conversations de femmes, ma fille préférée, promis je te transmettrai le précieux livre des Femen, Rébellion.

Car plus aucun doute n’est possible, nous sommes les petites filles des sorcières que vous n’avez pas pu brûler !« 

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.