« Nature en herbes aux Naturiales »

14/10/2013 Bonjour à toutes et à tous,

Alexandra Ferdinande - Vannerie sauvage
Alexandra Ferdinande – Vannerie sauvage

J’ai partagé l’après-midi de dimanche en deux parties, première halte à Saint Cyr au Mont d’Or (69) pour la Fête de la Pomme et les Naturiales à la Tour de Salvagny (69) pour la fin d’après-midi.

Aller à Saint Cyr, c’était plutôt un prétexte pour retrouver des amis à cette joyeuse fête locale, car il n’y a plus de culture de pommiers dans le village depuis belle lurette, alors qu’autrefois la culture de la vigne et des fruitiers y était traditionnelle.

Ensuite direction La Tour de Salvagny où se tenaient les Naturiales dans le cadre verdoyant de l’hippodrome, dont le changement de destination en 1965, l’a mué en terrain de sports et de jeux.

Beaucoup de familles étaient sorties sous le soleil, pour aller découvrir les insectes, les oiseaux et les plantes qui peuplaient les stands sous les grands arbres des allées.

Juste à côté de la partie expositions de peinture, Oïkos et Arthropologia représentaient le stand de l’Ecocentre du Lyonnais qui est installé à La Tour de Salvagny, 60 Chemin du Jacquemet.

Envol
Envol

C’est dans cet emblématique bâtiment agricole de paille et de terre crue, fruit d’un immense chantier participatif de bénévoles mené auparavant par les Jardins de Cocagne, que l’Ecocentre propose des stages autour du jardin, de la construction et des initiations pédagogiques visant à réduire les impacts environnementaux de tout un chacun et la préservation de la biodiversité.

Et puis, sur un autre stand, juste celui après les poêles à granulés de bois, j’ai bien lu et relu, croyant avoir fait une erreur : Vannerie sauvage, la Chartreuse de Sainte-Croix-en-Jarez (42)

Tressages pas sages, Vannerie sauvage c’est bien ce nom qui m’interpelait …

Après cette rencontre rare, pas de doute, avec Alexandra Ferdinande,  nous étions bien sur la même longueur d’ondes, amatrices de clématites, de saule et autres lianes et branchages qu’on appelle sauvages, pour tisser, tresser, apprivoiser cette abondante nature.

Troc Jardin
Troc Jardin

J’ai continué mon petit tour, dépassé les stands alimentaires qui ne m’intéressent pas du tout ; oui, je sais, ça fait un peu blasée mais il y a longtemps que je roule ma bosse alimentaire, pour découvrir ce qu’il restait du Troc de plantes.

Restait, parce que, visiblement le stand avait été victime de son succès et les bénévoles s’activant comme des fourmis offraient généreusement quelques derniers pieds de Physalis, Aster, Hortensias et autres vivaces qui allaient faire merveille dans le jardin le printemps venu.

Cerfs-volants
Cerfs-volants

La passion n’attendant pas le nombre des années, paraît-il que de nombreux enfants étaient aussi passés par le stand pour troquer leurs plantes tout au long de la journée.

Au-dessus des pelouses de l’hippodrome flottait de très beaux cerfs-volants colorés, le vent était aussi de la fête.

Tout comme les ateliers pour enfants qui proposaient des guirlandes de fruits et feuilles sèches, un stand de la LPO avec ses nichoirs en kit, et des hôtels à insectes à observer, très tendances en ce moment.

En prenant le chemin du retour, je me suis dit que ça sentait bon l’automne !

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.