« Verdi, ou nourrir le corps et l’esprit »

17/10/2013 Bonjour à toutes et à tous,

A table avec Verdi
A table avec Verdi

Verdi, ou nourrir le corps et l’esprit, voilà ce que nous révélait le passionnant exposé du Prof. Ilaria Dioli, Université de Piacenza, Chercheur au Laboratorio di Economia Locale – Università Cattolica del Sacro Cuore di Piacenza sur les thèmes: Paysages culturels, Identité et culture du territoire, consacrée à la figure de Verdi en tant qu’entrepreneur et non seulement en tant que musicien.

Agréablement émaillé tout au long par des lectures en langue italienne, cet exposé à trois voix, eût tôt fait de nous convaincre que Verdi était aussi un fin gourmet et un parfait gestionnaire.

Autant dire qu’aborder le Maestro sous un angle autre que musical, culinaire en l’occurrence, avait de quoi nourrir l’intrigue !

Mais c’est aussi l’esprit du temps que reflétent Artusi, père de la cuisine nationale italienne, qui publie en 1891 « La Scienza in cucina e l’Arte di mangiar bene », Manzoni, écrivain italien de grande renommée, et Verdi, compositeur de musique tout aussi reconnu.

Le principe et la racine de tout bien, c’est le plaisir du ventre. Epicure

L’Institut Culturel Italien de Lyon proposait donc, dans le cadre du Bicentenaire de la naissance de Giuseppe Verdi, la découverte d’une autre facette de cet artiste, fin gourmet et lui-même cuisinier, pour qui manger est avant tout un acte agricole.

Verdi, qui gardera toute sa vie le souvenir de ses racines paysannes, est aussi un véritable entrepreneur agricole innovant.

Professeure Ilaria Dioli
Professeure Ilaria Dioli

Il conçoit, par exemple, une machine qui arrose le parc de 6 hectares attenant à sa Villa de Sant’Agata, planté de plus de 100 espèces, dont certaines très rares.

C’est ainsi, de même, que pour retenir la terre au bord du lac, il plante Taxodium distichum, le cyprès chauve, remarquable de par ses racines émergées.

C’est aussi dans ce parc que l’on trouve une glacière, qui, remplie de neige l’hiver, gardera l’été, les aliments au frais et aura même un usage médical.

Levé dès 4:30, Verdi prend un petit déjeuner déjà préparé par ses cuisiniers, ceux-là même qui l’accompagnent en voyage, transportant vins et denrées alimentaires, comme lors de son séjour de 3 mois à St Petersbourg, grand voyage alors qu’à l’époque on se déplace principalement à pied et qu’il faut une journée pour parcourir 4 km…

Battibue - Azienda agrituristica
Battibue – Azienda agrituristica

Le parc, source d’inspiration inépuisable, s’ouvre sur l’immense domaine agricole qu’il s’est bâti, réinvestissant constamment dans l’achat de terres pour l’élevage de ses propres bêtes, la culture de la vigne et des produits du terroir.

Précurseur dans ses idées comme dans son style de vie, ce passionné de terre, d’agriculture et d’architecture est à la tête d’un domaine de 600 hectares dont il contrôle absolument tout, jusqu’au comptage des récoltes, pour les transcrire dans ses cahiers de comptabilité qu’il tient lui-même, secondé par sa femme dans la répartition des tâches aux employés.

C’est ainsi qu’il peut sans cesse fournir du travail aux paysans locaux ; se souciant de leur bien-être économique, faire construire un hôpital ou créant une maison de retraite pour les musiciens, comme à Milan.

Les produits du terroir
Les produits du terroir

Dans son testament il fait don de ses biens aux institutions, aux écoles…sa générosité est extrême.

A la suite de cette très intéressante conférence, nous avons eu le plaisir d’entendre la voix de Maria Callas, dans une vidéo, avant d’être invités à rejoindre la salle où nous attendaient les mets typiques des Terres Verdiennes.

Un spectaculaire assortiment de spécialités nous était proposé, tout à l’honneur de Verdi, ambassadeur des produits du terroir, nous l’avions bien compris !

A la place de chaque convive était délicatement déposée une pochette contenant diverses plaquettes éditées en hommage au Maestro, dont une de recettes avec le fameux Risotto de Verdi.

La dégustation des différents mets, assortie de vins soigneusement sélectionnés nous ont permis d’apprécier la richesse de ces saveurs du territoire de Piacenza et Palma, proposée avec tout le professionnalisme de Battibue, azienda agrituristico.

Bien à vous,

Isabelle

Istituto Italiano di Cultura  – 45, Rue de la Bourse – 69002 Lyon – Tel 00 33 478 42 13 84 – Fax 00 33 478 37 17 51

Battibue Azienda Agrituristica -Via Battibue, 278 – Fiorenzuola d’Arda (PC) Tel/Fax 0523.942314

2 Commentaires

  1. « C’est ainsi, de même, que pour retenir la terre au bord du lac, il plante Taxodium distichum, le cyprès chauve, remarquable de par ses racines émergées. »
    Sais-tu qu’il y a cet arbre remarquable à Civrieux…..

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.