Comment neutraliser un ado sans violence - Crédit photo izart.fr
Comment neutraliser un ado sans violence - Crédit photo izart.fr

14/09/2020 Bonjour à toutes et à tous,

Comment neutraliser un ado sans violence, je m’étais promis de vous raconter cela le jour où j’aurai pris des distances, c’est chose faite à prèsent.

Sachez bien tout d’abord avant de lire la suite que la méthode employée n’est pas forcément défendable devant la justice, à vous de vous renseigner.

Mais que rien ne vous empêche de l’employer dans la sphère privée, incognito, et justement ce fut mon cas.

A vous donc de prendre vos responsabilités avant de la mettre en pratique, vous voilà prévenu·e·s, je me dégage de toute source d’inspiration ou d’influence !

Imaginez que vous habitez seule, dans un appartement situé au-dessus du hall d’entrée de l’immeuble.

Imaginez ensuite que durant la majeure partie de l’année cet immeuble est vide de locataires.

En tout état de cause, la seule famille occupant l’un des appartements a décidé d’y faire régner sa loi depuis une décennie.

Et cela décourage tout·e·s nouvel·le·s arrivant·e·s.

Terrorisant la seule grand-mère résidente dont l’unique alternative reste de se renfermer de plus en plus à grands coups de médocs.

Non sans se faire détrousser régulièrement par cette même famille…

Les ados, en rupture scolaire, sociale et intellectuelle – une affaire de famille – s’adonnent à diverses occupations, telles que fumer dans les caves, brûler des prospectus dans l’allée.

En effet, que faire de plus dans un bled rural de 500 habitants, sans boulot, sans voiture et de surcroît sans argent ?

Et bien jouer à la pétanque dans le hall d’entrée !

Alors là j’ai vu rouge 😡

Mais ce soir-là, soudain, comme par magie, je me suis rappelée d’un truc.

Une découverte faite par J. quand il était lui-même ado, c’est vous dire si ça commence à dater…

L’origine de cette discussion remonte à l’époque où il était en conduite accompagnée, au volant de notre nouvelle voiture.

Testant le moteur, il guettait alors le moment où le turbo se mettrait en marche… mais moi je n’entendais absolument rien 😆

Il m’expliqua alors que certains sons ne sont plus audibles après une tranche d’âge parce que l’ouïe perd de son acuité.

Et que certaines personnes utilisaient des émissions d’ultrasons pour disperser des groupes de jeunes sans que les adultes n’en soit affectés.

Ni une ni deux, je fonce sur Youtube et trouve rapidement la vidéo dont j’ai besoin👍

Une minute d’ultrasons, volume à fond sur l’ordinateur, fenêtres grandes ouvertes derrière les persiennes, j’attends dans la nuit.

Les effets conjugués de l’agression auditive suivie d’une panique générale ont été tout simplement énormes !

Même la mère a dévalé les escaliers quatre à quatre en hurlant, accusant l’ado d’avoir déclenché une quelconque alarme.

Ah ben oui, j’ai répété l’opération 4 fois de suite à intervalles réguliers quand même, c’était tellement jouissif…

Neutraliser un ado sans violence, je confirme c’est une arme d’action non-violente redoutable, moi je n’ai rien entendu !

Les jours suivants non plus 😆

Bien à vous,

Isabelle


Vous avez aimé :
[Total : 4   Moyenne : 5/5]


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.