« Nouveautés du matin, chagrin »

24/04/2013 Bonjour à toutes et à tous,

Angèle à pied
Angèle à pied

Ce soir, je migre avec mon PC sous le bras chez une âme charitable pour cause d’opérateur incompétent depuis hier matin, qui me prive de connexion internet et de téléphone.

Le divorce est donc engagé, je pars séduire la concurrence.

D’ailleurs la loi en faveur du mariage pour tous vient de passer, on peut indifféremment demander en mariage un homme ou une femme, il y en a qui ont du avoir des surprises.

Ensuite les caprices de la météo ont amené la neige à 900 mètres d’altitude samedi matin alors que l’amicale invitation dans la Drôme provençale s’annonçait des plus printanières …

J’ai du ressortir anorak, pull et chaussures fourrées car bien sûr, tout se trouvait déjà rangé pour l’hiver prochain 🙁

Heureusement que j’étais en agréable compagnie car même si le chiendent dans les cultures était un sujet de conversation récurrent, le jardin de sorcière en cours d’élaboration était lui au coeur de toutes les conversations.

Alors encore un peu de patience et je vous donnerai bientôt les indications pour aller découvrir la jusquiame, le datura, la belladone, la mandragore, la chélidoine qui sont en train de prendre racine

A moins que la pleine lune ne vous ait fait rencontrer un quelconque habitant des forêts en quête de chair fraîche, le soir venu vous aurez même des chances de croiser sangliers, chevreuils et même chamois avides de grignoter les jeunes pousses.

En attendant, l’abondante salade sauvage ramassée sur le plateau drômois a eu son petit succès, même si l’une des convives, un peu suspicieuse peut-être, s’est abstenue de la déguster.

Les enquêteurs n’ont même pas eu à recueillir son témoignage le lendemain matin…

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.