« On ne jette plus, c’est passé de mode »

 

21/04/2015 Bonjour à toutes et à tous,

3€50
3€50 non recyclée

J’étais en train de transformer un tablier hors d’usage en chiffon pour la poussière, lorsque je me suis rendue compte que ce geste était devenu rare.

Et je me souviens alors des essuie-mains ou autres torchons souvent usés jusqu’aux trous qui finissaient en pattes entre les mains de ma mère.

A cette époque, point de lingette à usage unique qu’on jette une fois le geste accompli !

Voilà autant de raisons d’élargir la gamme de ces lingettes, pour le bois, pour le sol, les vitres… et surtout de pousser à la consommation, premier but non avoué 🙂

Et en deux mots, je tente de vous démonter dans cette Petite chronique, que, pendant que vous cherchez à faire des économies, d’autres cherchent à vous faire consommer, basique…

Mais surtout, avant de finir en chiffons à poussières, ces pièces avaient déjà sans doute été maintes fois ravaudées !

Et on ravaudait à tour de bras pointes de chaussettes et coudes des pulls, fonds de pantalons et cols élimés…

C’est passé de mode, et comment donc !

Maintenant on a même supprimé l’étape repassage : un vêtement s’achète, se porte, se lave, se jette, point barre.

Autrefois, le vêtement se fabrique, couture ou tricot, se porte, se lave, se repasse, se reprise, puis se recycle à l’infini.

En quelques décennies, on s’est drôlement simplifié la tâche.

Mais par contre, le poste gestion des dépenses a bien augmenté…

Enfin tout ça a bien évidemment été récupéré par ceux qui ont besoin que l’on consomme 🙁

Ainsi, par souci d’éviter le gaspillage, je me suis naturellement tournée vers la ramette de papier recyclé quand j’ai eu besoin d’effectuer cet achat.

A ma grande surprise, elle était d’un prix supérieur à la ramette non issue de recyclage !

4€30 recyclée
4€30 recyclée

Ça veut clairement dire qu’il en coûte moins cher de continuer d’abattre des arbres pour faire du papier, que de recycler celui qui allait finir à la poubelle

Donc, continuez à gaspiller et épuiser la terre, votre porte-monnaie vous dit merci !

Bon, en parlant de recyclage d’ailleurs, un phénomène nouveau fait surface.

Gardez précieusement le stock d’étiquettes brodées qui servaient à marquer vos habits avant le départ en colo.

Ça évitera de faire du gaspillage et des dépenses inutiles, à votre entrée future en maison de retraite.

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.