Par Mont d'or et par eaux
Par Mont d'or et par eaux

« Par Mont d’Or et par eaux »

16/06/2013 Bonjour à toutes et à tous,

Par Mont d'or et par eaux
Par Mont d’or et par eaux

Ça y est !

Le soleil étant au rendez-vous, les associations locales de patrimoine, les représentants des communes et leurs habitants ont pu enfin assister à l’inauguration des cabornes au lieu dit « Trêve du ciel » à Saint Cyr au Mont d’Or, ce samedi 15 juin 2013 à 9:00 précises.

Fixée quelques jours auparavant puis déprogrammée pour cause d’intempéries !

Par Mont d’Or et par eaux, l’inauguration couronnait finalement un programme de rénovation de près de 800 heures de travail partagé pendant 5 mois, par les bénévoles de l’association sous l’égide du Syndicat Mixte des Monts d’Or.

A peine les premières restaurations de cabornes inaugurées ce samedi, l’association nouvelle présidée par André Lorton et baptisée « Cabornes et petit Patrimoine du Mont d’Or », est repartie sur un second chantier non loin du premier.

C’est ce qui a poussé Vincent Peytel, initiateur avec Antoine Perrimbert des premières démarches de sauvegarde du patrimoine local avec la restauration de cabornes et murs de pierres sèches au sein de la Pie Verte, à faire une visite du chantier en cours sur l’invitation de Bernard Coquet accompagné de quelques membres de l’association qui oeuvrent sur ce lieu actuellement.

A l’origine de toutes ces démarches dans Le Mont d’Or ; massif abritant de nombreuses sources d’une eau connue depuis très longtemps pour sa bonne qualité, d’où ce nom tiré du celte « dwr » qui signifie eau ; ou Les Monts d’Or, dénomination d’origine plus récente qui s’emploie à tors au pluriel, c’est un réseau de bénévoles qui tisse une vie associative des plus actives.

Au sein de diverses associations de préservation de l’environnement et du patrimoine, tels que lavoirs, vie des hameaux, cabornes et murs,  des animations culturelles variées, des randonnées, et des manifestations ponctuelles rythment la vie locale durant toute l’année.

Souhaitons que ces initiatives soient saluées et soutenues toujours plus largement pour que chacun puisse partager avec tous et pour longtemps ce cadre préservé dont la Petite chronique fait largement écho.

Le Mont d’Or qu’autrefois les lyonnais affectionnaient déjà pour les avoir nourris de ses productions fruitières, maraîchères et fermières, de son vignoble également, a gardé cette note champêtre unique de terre d’accueil.

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.