Cocotte noire
Cocotte noire

[sam id= »105″ codes= »true »]

« Poule en rééducation »

08/11/2015 Bonjour à toutes et à tous,

Cocotte noire
Cocotte noire

Dans une mes (nombreuses et variées) lectures, l’autre jour, j’ai lu un conseil avisé sur le site de Terre Vivante.

Que j’ai bien sûr voulu faire partager à mes poules.

Ah oui, j’ai oublié de vous annoncer que depuis quelques jours cocotte ne coule plus des jours tranquilles dans SON poulailler.

Ah, parce que lorsqu’on vous dit, oh, une poule toute seule ça s’ennuie et bla bla bla… je peux vous dire que la mienne s’en portait TRÈS bien !

Pas de salade à partager, pas de pondoir à partager, pas de croûtes de fromage à partager, pas de nid de poussière à partager, pas de blé à partager, pas de compost à partager…

Vous voyez ce que je veux dire ?

Mais il en allait autrement pour nous autres humains qui aimons avoir 2 oeufs à la coque par jour, huuuuuum !

Pas plus compliqué que ça cocotte, nous sommes désolés de t’avoir imposé de la compagnie, mais nous sommes convaincus qu’à la longue tu vas y trouver du bon 🙂

Ça n’a pas été non plus très facile pour ta nouvelle copine, la noire.

Elle venait de la basse-cour d’une ferme, elle.

Ben oui, ça s’est vu tout de suite que toi tu bénéficiais d’un régime de haute-cour.

Ce n’est pas sur toi qu’on observerait la plume terne et ébouriffée.

Pas plus que les endroits où elle manquerait sur ta peau d’ailleurs…

C’est simple, elle pétait tellement peu la forme, cocotte noire, que  j’ai failli la retourner sur le champ d’où elle venait 🙁

Mais elle est très sympa et te supporte sans broncher, malgré les coups de bec que tu ne manques pas de lui filer en douce quand tu la croises…

Ça c’est vrai que tu as pris de la carrure en un an de bons soins prodigués par la maison !

Alimentation uniquement bio, vie au grand air, espace privé et ensoleillé, compost à volonté, paille fraîche, poulailler spacieux, et présence quotidienne et bienveillante du voisinage…

Du quatre étoiles ma cocotte, je comprends bien que tu n’aies pas envie de partager !!!

Et puis, nouveauté cet automne, vous démarrez un programme soft spécial poule en rééducation : « Retrouvez les gestes de la poule de Néandertal en vous ».

Ouais, j’ai pensé que passer de la position avachie dans la paille de son pondoir la nuit, à celle de perchée sur un belle-branche-de-cerisier-choisie-par-mes-soins-avec-amour, allait vous changer la vie !

Et la mienne aussi, parce que faut pas confondre le pondoir avec les toilettes

Bonne idée de dormir dans un poulailler perchées comme de vraies poules, non ?

Bon, pour l’instant, c’est pas gagné, ça fait 5 jours que tous les soirs je vous sors du pondoir pour vous percher malgré vos protestations

Mais j’ai bon espoir d’obtenir un jour le résultat souhaité tant votre intelligence m’épate !

Ah oui, parce que la copine, elle a fait comme toi.

Y’a pas fallu attendre deux jours pour qu’elle prenne son élan et passe par dessus la barrière pour inspecter le jardin

Bravo, maintenant vous avez toutes deux le même signe particulier.

Les plumes de l’aile droite, ça va encore plus vous rapprocher 🙂

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.