Recette N°55 - Confiture d'oranges amères - Crédit photo izart.fr
Recette N°55 - Confiture d'oranges amères - Crédit photo izart.fr

“Recette N°55 – Confiture d’oranges amères”

13/05/2016 Bonjour à toutes et à tous,

Recette N°55 - Confiture d'oranges amères - Crédit photo izart.fr
Recette N°55 – Confiture d’oranges amères – Crédit photo izart.fr

La confiture d’oranges amères, c’est le top du top ces derniers jours en cuisine !

Je crois d’ailleurs que le stock va rapidement s’épuiser même si j’en ai fait plusieurs kilos 😉

Non, non, ce n’est pas moi qui vais en profiter, car je ne mange pas de yahourts, ni de tartines…

Sauf que là, il restait une coupelle de confiture que je n’avais pas mise en bocaux et je l’ai savourée… à la petite cuillère, yes !

Bon, c’est l’occasion qui fait le larron et dans le magasin bio où je fais mes courses, il y avait un lot d’oranges amères qui n’avait pas trouvé preneuse, alors… je m’en suis emparée !

Mais attention, c’est une recette à envisager sur 3 jours, et oui, c’est le prix à payer pour ce résultat que n’égal aucun produit du commerce, dixit C., merci 🙂

Recette N°55 – Confiture d’oranges amères

  • Oranges amères bio
  • Eau
  • 1 citron
  • Sucre en poudre, poids à définir selon la quantité de préparation obtenue

A l’aide d’un couteau très effilé, couper les oranges en deux, perpendiculairement aux quartiers, et détailler les deux moitiés en très fines lamelles, ainsi que le citron.

Retirer les pépins et les conserver dans un bol au fur et à mesure.

Mettre les tranches d’orange dans un grand faitout en inox, dont on aura noté le poids à vide au préalable.

Peser à la fin, en retirant le poids du contenant, et ajouter 1,5 litre d’eau par livre de fruit, mais si vous avez atteint les 3 litres d’eau (soit 1 kg d’oranges tranchées) ne comptez que 2,75 litres d’eau.

Laisser tremper toute la nuit les fruits avec les pépins rassemblés dans une mousseline nouée, qui feront la pectine de la gelée.

Le lendemain matin, mettre le tout à chauffer, y compris la mousseline qui doit bien rester immergée sous les fruits.

Faire bouillir à couvert environ une heure, jusqu’à ce que les morceaux d’écorce soient bien tendres.

Retirer le faitout du feu et peser le mélange (moins le poids de la casserole), et pour chaque kilo de fruit ajouter un kilo de sucre.

Remuer très soigneusement, et mettre à la cuisson le soir ou le lendemain, c’est encore mieux.

Remettre donc sur feu vif en remuant constamment.

30 mn plus tard, vérifier la cuisson du mélange avec le test de la goutte qui se fige sur une assiette froide.

Maintenant que vos pots ont été soigneusement ébouillantés, les remplir (pas avec la mousseline !) et les retourner pour mettre sous vide, une fois le couvercle bien vissé.

Bonne dégustation !

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.