Recette N°71 - Bouchées surprise - Crédit photo izart.fr
Recette N°71 - Bouchées surprise - Crédit photo izart.fr

“Recette N°71 – Bouchées surprise”

11/01/2017 Bonjour à toutes et à tous,

Recette N°71 - Bouchées surprise - Crédit photo izart.fr
Recette N°71 – Bouchées surprise – Crédit photo izart.fr

Recette N°71 – Bouchées surprise, la voilà cette fameuse recette que vous m’avez toutes et tous réclamée, n’est-ce pas P. !

Alors c’est une recette sucrée, crue, donc sans cuisson, sans gluten également, sans sucre ajouté, végétarienne et même vegan pour celles et ceux que cela intéresse 😉

La recette magique par excellence, qui va faire sensation sur tous les buffets, et surtout faîtes durer l’intrigue et laissez planer le doute, mais qu’y a t-il donc dedans ???

Je bidouille entre les noix et les noix de cajou selon l’arrivage du jour, pareil pour l’huile de coco et la pâte d’arachides, pour les mêmes raisons que ci-dessus 🙂

De toutes façons, le résultat est G+++ : Génial, Gourmand et Garanti !!!

J’avoue que le mélange d’épices a été fortement inspiré par l’Inde…

Recette N°71 – Bouchées surprise

  • 500 gr de pâte de dattes
  • 1 grande tasse de cacao cru non sucré
  • 3 cuillères d’huile de coco ou pâte d’arachide
  • 1 bol de noix ou de cajous hachées grossièrement + cerneaux pour la déco
  • 1 cac de cannelle en poudre
  • 1 cac de cardamome en poudre
  • 1 pincée de gingembre en poudre
  • 1 pincée de muscade en poudre
  • Petites caissettes en papier

Alors à ce stade, les ami-e-s, c’est à dire lorsque tous les ingrédients sont disposés sur la table devant vous, vous allez retrousser vos manches…

Et vous équiper de gants !

Dans un grand saladier, émietter finement la pâte de dattes.

Puis verser le cacao cru en pluie dessus en commençant à malaxer.

Oui, oui, c’est ça, avec vos petites mimines revêtues de gants 🙂

Rajouter l’huile coco ramollie, sur le radiateur par exemple.

Puis les noix, de cajou ou d’ailleurs, c’est vous qui voyez !

Et bien sûr, saupoudrer avec les épices ce mélange qui va devenir de plus en plus souple et lié.

Malaxer, malaxer, malaxer, oui c’est long, mais vous allez gagner du temps sur la cuisson, il n’y en a pas…

Donc quand tous les ingrédients sont intimement liés, un exercice plus minutieux vous attend.

A la petite cuillère, détacher la grosseur d’une noix de ce mélange et le rouler en boule dans le creux de votre main.

Mettre en caissette et décorer d’un demi-cerneau de noix.

Réserver au frais et sortir 5 mn avant dégustation.

Vous m’en direz des nouvelles…

Bien à vous,

Isabelle

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.