Remède de cheval sauce roumaine - Crédit photo izart.fr
Remède de cheval sauce roumaine - Crédit photo izart.fr

« Remède de cheval sauce roumaine »

11/02/2013 Bonjour à toutes et à tous,

Je viens ici vous présenter mes meilleurs voeux à l’occasion du Nouvel An Chinois, nous entrons dans l’année du Serpent aujourd’hui même 🙂

On attribue à l’année du Serpent d’eau, sagesse collective, philosophie et méditation, voilà des indices pour ne pas désespérer de l’actualité et élever la planète dans plus de respect et de connaissances, j’espère qu’il ne sera pas trop tard…

Une année parfaite pour trouver des solutions et élaborer des plans futurs avec de belles perspectives culturelles et spirituelles, toutes les expressions de l’art vont être sublimées, pas d’hésitation, à vous peinture, musique, philo, yoga, méditation 😉

Et puis, et puis, ce sera une année pleine d’amour, de paix intérieure, de patience et de subtilité, voilà, tout est dit, au boulot !

Pour le coup, j’avais cru ce WE qu’il y avait erreur de calendrier, parce que passer du Serpent au Cheval, ce sera normal le 30 décembre 2014 dans l’astrologie chinoise, et que de cheval, il en a été beaucoup question ces derniers jours…

D’habitude on passe du Coq à l’Âne, mais là on passe du Boeuf au Cheval et si ça devient possible, c’est dans quel calendrier?

Comment ? Le calendrier européen ?

Ben si, vous savez bien le coup des lasagnes Findus, à la viande fraîche de boeuf importée de Roumanie, sur commande d’une société néerlandaise qui sous-traitait pour une firme chypriote, transformée en France en lasagne de cheval, c’est à peu près ça non ?

Finalement, ils n’ont fait qu’exécuter leur menace, à l’époque c’était de faire passer du bétail pour du poisson dans leur pub !!!

Ouf, je  me suis dit, et d’une, j’achète tous mes produits frais à une AMAP locale, et de deux, le (très) peu de viande que je consomme est labellisé local et bio.

De plus, sur le marché, je dis bonjour à mon boucher qui élève et transforme lui-même des bêtes nourries et élevées à la campagne et au grand air de Saint Martin Lestra dans la Loire !

Et joker !  Je n’achète jamais de produits transformés, oui, je vis encore comme à la préhistoire.

Je ne remplis jamais de caddies au centre commercial proche, juste ma filoche à la main pour du papier WC ou autre truc dans le genre dont je ne peux pas encore me passer (quoique les feuilles de renouées en pleine saison, je me demande…).

Et je cuisine des recettes, si , si, je passe du temps dans la cuisine à préparer-avec-amour-des-plats-pour-ceux-que-j’aime.

Ah ben oui, excusez encore du peu, je sais pas faire les choses sans amour, j’en mets à toutes les sauces, autrement je fais pas.

Je vous avais dit que parfois je fonctionne en mode binaire, j’aime ou j’aime pas, c’est pareil 🙂

Bravo, vous venez de gagner une recette de Cléa intitulée Lasagnes aux blettes, épinards et fromage de chèvre, version lasagnes sans gluten pour moi et sans chapelure, of course.

Soit dit en passant, vous avez vu le coup des roumains ? Ça m’a bien faite marrer, moi !

On les pousse hors de nos frontières et toc ! les voilà qui ressurgissent discrètement et directement dans nos vos assiettes, pas décidés à se faire oublier les malins, ils font vraiment partie de notre environnement.

L’Europe à votre porte, je vous dis, allez…vous reprendrez bien un peu de lasagnes pur boeuf, recette élaborée en France ???

Bien à vous,

Isabelle

PS : Vous pouvez toujours me demander comment s’approvisionner à l’AMAP locale mais pas chez Findus, désolée 😉

Votre réaction

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.