« Stress maximum écarté »

09/12/2012 Bonjour à toutes et à tous,

Ciel
Ciel

Ça y est, elles sont toutes bien sagement alignés sur fond ocre rouge, et viennent de passer leur première nuit hors de leur home sweet home…

Je ne cesse de penser à elles.

Jeudi je suis allée les chercher, nous avons fait un bon et long voyage, elles venaient juste de revêtir leurs habits de fête pour la cérémonie officielle.

Vendredi soir, après le briefing et la revue générale qui s’en est suivie, chacune a reçu son nom de baptême et son certificat d’authencité.

Je les ai solennellement bordées de papier bulle pour leur dernière nuit en famille à la maison.

Samedi matin, nous sommes parties dans le froid, dans le noir, emplies du doute de la grande première.

Pour définir l’emplacement de chacune d’entre elles dans l’espace où elles allaient résider à présent et pour un mois, il nous aura fallu pas moins de deux heures.

Je les sentaient inquiètes, tendues, elles avaient du mal à se prêter à un autre cadre, une autre atmosphère...

Un moment de doute m’a gagnée.

Le lieu était-il vraiment propice pour les exposer au plus grand nombre ?

Allaient-elles être entourées de la même attention en ces murs à présent ?

Leur absence allait-elle m’occuper l’esprit ainsi durant quatre semaines ?

Et puis nous sommes rentrés pour continuer le programme de la journée.

Et puis des amis sont passés et m’ont me donné de leurs nouvelles.

Et d’autres ont promis d’aller aussi leur rendre visite.

Veiller sur un peu sur elles, somme toute.

 

MES ENCRES, Spéciales dédicaces à:

Jean-Paul, Éditeur d’Art, sans qui rien ne serait arrivé et grâce à son regard nouveau, artistiquement fraternel,

Matthias et Aude, efficaces Commissaires d’exposition, fervents convaincus de tous les instants,

Johnny, solide pilier de mes démarches Tous Azimuths et joyeusement secondé par Lauren,

Bryan et Enzo, membres d’honneur à vie du fan-club officiel,

Véronique pour son attachement sans faille,

Toutes mes amies, tous mes amis, de coeur, de tête, de fond, de surface, d’un jour, de toujours, d’ici, d’ailleurs, présents, à venir,

De passage quelque part sur la terre,

MERCI

 

Bien à vous,

Isabelle

2 Commentaires

    • IC : En mathématiques, un Intervalle de Confiance permet de définir une marge d’erreur entre les résultats d’un sondage et un relevé exhaustif de la population totale. Plus généralement, l’intervalle de confiance permet d’évaluer la précision de l’estimation d’un paramètre statistique sur un échantillon.
      Il est constitué d’un intervalle qui n’est pas un intervalle dans lequel le paramètre à estimer a une forte probabilité de se trouver, puisqu’il n’est pas aléatoire, mais dans lequel, s’il ne se trouve pas, il y avait a priori une faible probabilité d’obtenir l’estimation obtenue. Le complément de cette faible probabilité, souvent exprimée à l’aide d’un pourcentage, est le degré de confiance de l’intervalle considéré. Ainsi, un intervalle de confiance à 95 % donnera un encadrement correct quatre-vingt-quinze fois sur cent en moyenne, c’est-à-dire que si l’on pouvait répéter des estimations de même nature un grand nombre de fois, en affirmant à chaque fois que le paramètre à estimer se trouve dans cet intervalle, on se tromperait en moyenne 5 fois sur cent. L’augmentation du degré de confiance entraîne un étalement de l’intervalle de confiance et donc une diminution de la précision. (Source Wiki)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.