Traîner sur la plage défoncé est-ce le nouveau loisir - Crédit photo izart.fr
Traîner sur la plage défoncé est-ce le nouveau loisir - Crédit photo izart.fr

« Traîner sur la plage défoncé est-ce le nouveau loisir »

22/04/2018 Bonjour à toutes et à tous,
Traîner sur la plage défoncé est-ce le nouveau loisir - Crédit photo izart.fr
Traîner sur la plage défoncé est-ce le nouveau loisir – Crédit photo izart.fr

Traîner sur la plage défoncé est-ce le nouveau loisir du week-end en Inde ?

Il faisait beau et déjà bon, ce matin-là, sur le sable de Serenity Beach.

Avec des pointes à 38° quand même, enregistrées dans la journée 🙂

Des grappes de pêcheurs se tenaient debout sur des barques qui se suivaient au loin, passant dans un sens puis revenant dans l’autre.

Comme elle portait bien son nom cette plage, Serenity Beach !

J’ai profité de la mer un long moment, en prenant garde de ne pas trop m’éloigner du bord à cause des forts courants.

Il y avait déjà du monde à l’eau, bien que le grand panneau posté en haut du parking indiquât que l’endroit était interdit à la baignade.

Photo à l’appui, on y voyait en effet une femme agenouillée qui pleurait aux pieds d’un jeune homme, visage flouté et gisant allongé sur le sol…

Identique en tout point à ceux constituant le groupe qui arrivait maintenant avec force rires et gesticulations.

Ces derniers se dénudant de plus en plus, je regardais leurs shorts et autres débardeurs partir à la mer sans que visiblement cela les préoccupât.

« – Are you crazy ?  You want to die ? Why do you drink alcohol ! 
– But Ma’m…
– Do not sit next to me ! Go away from me !
– … »

Une étrangère âgée venait de s’en prendre violemment à l’un de ces jeunes venu l’importuner, alors qu’elle était étendue au soleil.

Du groupe d’hommes, un qui avait suivi la scène depuis la mer vint chercher son ami.

Celui-ci chuta alors lourdement dans le sable.

Je pensais qu’il n’allait jamais se relever… mais si.

Occupation de la matinée : traîner sur la plage défoncé et se jeter à l’eau jusqu’à ce mort s’en suive…

A qui le tour ?

La partie de volley que nous avions démarrée put reprendre.

Smasher entre les bouts de plastiques échoués, les chaussures éculées, les bouteilles de soda  tout un art 🙁

Quand ce ne sont pas des emballages de chips, divers vêtements décolorés et les merdes fraîchement posées du matin…

Après observation, celles-ci du reste, constituent un mets de choix pour les crabes qui s’en délectent.

Quant à la seringue encore munie de son aiguille rien à signaler car il paraît qu’elle fait partie intégrante du décor de Serenity Beach.

« – Cette plage… ça serait temps qu’ils fassent quelque chose pour la nettoyer !… »

Tel était le regret de deux jeunes françaises qui sortaient de l’eau, planches à voile fermement maintenues d’une main sur leurs têtes.

Bien à vous,

Isabelle

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.