« Un bon coût de bambou »

15/07/2013 Bonjour à toutes et à tous,

Espionnage artisanal
Espionnage artisanal

J’étais en train de préparer des courgettes et une salade pour midi ; non, elle ne tombe pas hygiéniquement débitée d’un sac plastique dans le saladier ; lorsque je me suis sentie espionnée entre deux lavages…

Un oeil, puis deux, passaient par dessus bord pour mieux m’espionner 🙁

Sans que ma présence ne dérange !

Et puis voilà que maintenant tout son corps glissait silencieusement dans la direction fixée par le regard…

« Hé mon gars, je lui ai dit, ça va, la maison est bonne ? »

Je n’ai pas encore de renardeaux assis sur la route le soir quand je rentre, moi, mais j’ai des bêtes à cornes tout aussi curieuses dans la cuisine 🙂

Ben oui, la maison doit être bonne, c’est ça !

Sauf pour les p’tits oiseaux qui atterrissent encore dans la gueule du chat

Mais bon, là il est malade, je crois qu’il en a fait une indigestion 🙁

L’été c’est chouette, question cuisine il y a plein de fruits sauvages à cueillir et une grande variété de légumes dans les paniers de l’AMAP.

Et pour servir tout ça, j’ai craqué pour de la vaisselle en bambou à prix tout doux.

Bambou
Bambou

Pour nous qui aimons bien prendre nos repas dans des récipients creux, j’ai trouvé des contenants pratiques et colorés pour quelques euros.

Ce que j’apprécie aussi, ce sont les verres carrés, vraiment plus pratique de boire en coin 😉

Et un autre avantage, c’est leur poids hyper léger.

Possibilité aussi de les glisser dans un sac pour pique-nique ou rando, on lave le tout et on recommence.

Après les avoir passés au lave-vaisselle.

Je trouve même que question goût, les aliments sont différents.

Le plastique dénature vraiment le goût des produits.

Le fer, le verre, la céramique sont des matériaux froids au toucher.

C’est pour éviter un trop grand contraste entre les températures que l’on chauffe les assiettes.

Pas de souci avec le bambou, c’est du bois à la base, donc une matière chaude, qui, de ce fait, casse moins les arômes.

Alors, en attendant de tout décliner en bambou, comme en Thaïlande, dixit J, on va commencer avec ce kit cuisine aux couleurs associées.

J’espère que vous aussi allez devenir fan de cette vaisselle, histoire que les designers travaillent sur d’autres accessoires et d’autres matériaux plus naturels et plus économiques.

Promis, je vous la sors à la première occasion !

En attendant, jetez un oeil sur les travaux de l’architecte vietnamien Vo Trong Nghia

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.