Un verger de pommiers en fleurs - Crédit photo izart.fr
Un verger de pommiers en fleurs - Crédit photo izart.fr
Vous avez aimé :
[Total : 3    Moyenne : 5/5]

« Un verger de pommiers en fleurs »

14/04/2019 Bonjour à toutes et à tous,

J’avais bien identifié un verger de pommiers en fleurs, mais l’autre m’était moins familier.

Ben oui, des grenadiers tout en bourgeons c’est moins vu en France qu’en Inde.

Parés de leurs belles fleurs oranges c’eût été plus facile, certes 😉

Mais pour l’heure, c’étaient surtout les hautes céréales d’un beau vert vif à leurs pieds qui étaient spectaculaires.

J’avais vu le fermier en couper des brassées pour les porter à sa vache et au veau.

Les voyant ensuite joyeusement gambader dans le pré où il les avait menées, j’ai eu soudain un doute.

Est-ce que le bétail local broutait aussi la marijuana qui poussait spontanément sur les talus des chemins ?

En tous cas, j’appris que c’est aussi ce qui attirait nombre de babas cool dans l’Himachal Pradesh

Mais pour l’instant j’avais mieux à faire, devisant allègrement au sujet de la taille des arbres et des cultures locales.

C’est comme ça que j’en arrivais à évoquer la formation initiale de mon père, spécialiste de la taille des arbres fruitiers.

Comme quoi, quand on voyage on ne sait jamais où l’aventure peut mener !

A peine débarquée dans le village de nos ami.e.s ce fut une autre première pour moi autour du petit-déjeuner.

Dans cette région du Nord, les repas se partagent assis au sol sur de confortables tapis posés le long des murs de la pièce.

Devant vous est installée une tablette basse sur laquelle la maîtresse de maison pose les plat de riz, dal et haricots rouges traditionnels.

Et au milieu de la salle trône un petit poêle de fonte régulièrement alimenté en bois.

C’est le seul chauffage dont dispose la maison malgré les températures très basses de la nuit.

Car dans la journée il en est tout autrement grâce au soleil de montagne qui fait vite grimper le mercure.

C’est aussi grâce à cette belle chaleur naturelle que l’ami fermier expérimente un tas de cultures dans son jardin.

Ici poussent vigne, avocatier, rosiers, fraisiers, mais aussi abricotiers et cerisiers greffés.

Et chez un autre, je découvrirai des noisetiers, plaqueminiers, pruniers et poiriers.

Il paraît même que dans le coin un agriculteur à tenté la culture des oliviers mais sans succès…

Bien à vous,

Isabelle

Votre réaction

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.