Une certaine façon de voir - Crédit photo izart.fr
Une certaine façon de voir - Crédit photo izart.fr

« Une certaine façon de voir »

10/02/2016 Bonjour à toutes et à tous,

Une certaine façon de voir - Crédit photo izart.fr
Une certaine façon de voir – Crédit photo izart.fr

Comme mes oreilles traînent souvent sur les ondes, j’entends dire des choses et d’autres…

Par exemple, que va s’ouvrir un procès procédurié sur France Info à 15:13 précisément ce lundi 08…

J’entends aussi les conseils du mec qui est équipé d’un râteau pour voir la TV et qui va vite aller chercher un adaptateur pour recevoir la TNT en HD, ou un truc dans le genre, vu que c’est pas écrit sur le coin de son écran…

Une certaine façon de voir les choses, parce que la meilleure chose qui lui reste à faire c’est bien d’aller l’acheter son adaptateur.

Mais comme disent mes amis qui sont équipés de tous les trucs dernier cri, déjà que tu paies tous les mois pour recevoir tes chaînes, et maintenant faut en plus acheter un adaptateur

Ah ben oui, sinon le 5 avril 2016 COUIC !

Ecran noir, damned plus de télé !

Viendrez boire un verre avec moi, y’a comme un air d’anniversaire ce jour-là 😉

J’ai aussi entendu un gars du monde du spectaaaacle dire dans une émission moi, je suis focus sur un truc, rien d’autre…

Oh My God, focus, vraiment ?

Mais de dire moi, je suis focus on something, ça aurait fait teeeeelllleeement plus néo-branchouille !

Mais bon, il y a aussi des choses que j’aime entendre dire.

Je suis… overwelmed… disait cet autre homme célèbre de langue anglaise ; et dont j’ai oublié le titre et le nom, désolée, ne trouvant pas d’équivalence française dans sa phrase.

Et de proposer alors dépassé par l’émotion, pour exprimer son sentiment.

Ah ben oui, il n’y a pas que la langue française qui est truffée de subtilités.

Mais, je suis… overwelmed… c’est beau non ?

Vous ne sentez pas l’émotion qui vous gagne, rien que dans la façon de placer sa langue pour la faire sonner, avant de lâcher le mot ?

Par rapport à l’autre là-haut qui sonne plat comme un cache objectif en plastique, y’a pas photo…

Bon allez, pour finir sur une note gaie, je vous propose un remix du spot du Ministère de la santé dont je vous avais parlé il y a peu.

Je vous garantis que si vous êtes à table, vous allez cracher le bout de steak illico.

Surtout lorsque de sa grosse voix sinistre il vous annoncera J’ai 51 ans et je vais vous raconter une histoire de prostate…

Ben quoi, c’est pas ça l’égalité des sexes ?

Évolué ou pas, that is the question

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.