« À vendre culture, pas cher ! »

28/02/2014 Bonjour à toutes et à tous,

IMAG3113Amateurs d’art, vous allez faire des bonnes affaires !

A vendre, culture, pas cher…

Alors ce n’est pas encore sur le Bon Coin, pour l’instant, ça se passe dans les salles de vente.

Si la vente des 85 Miro a été annulée chez Christie’s en début de mois, elle est à nouveau d’actualité, programmée pour le mois de juin.

En effet, le Portugal va, pour renflouer les caisses de l’état, procéder à la vente d’œuvres d’art.

La Grèce avait déjà procédé ainsi, passant de la rumeur à la réalité, comme la ville de Détroit, aux États-Unis, malgré les protestations de la population.

Il y a sur le marché des Van Gogh, des Matisse, bientôt des Miro, et tant d’autres à venir, à des prix qui vont devenir de plus en plus attractifs…

Parallèlement, pour réduire leurs frais, nombre de musées raccourcissent leurs horaires d’ouverture mais c’est bien le moindre mal, quand ils ne se séparent pas de leurs collections, purement et simplement…

En France, colère dans la rue des intermittents du spectacle qui s’opposent aux mesures d’économies préconisées à leur encontre par le MEDEF.

Justifiée leur colère quand on sait que le secteur de la culture rapporte en France plus qu’il n’en coûte à la collectivité : 57.8 milliards d’Euros, pour un peu plus de 20 milliards d’€ investis par l’état et les collectivités.

La culture donc, se place juste après le secteur agricole et agroalimentaire avec 60.4 milliards d’€, devant celui des télécommunications 25.5 milliards d’€ et de l’industrie automobile 8.6 milliards d’€.

En clair, la culture contribue 7 fois plus au PIB que l’industrie automobile…

Faut-il vraiment céder au diktat dominant qui voudrait que la crise soit le leitmotiv ou la justification de toute action politique ?

Faut-il considérer la crise uniquement sous ses aspects économiques, financiers, dettes et autres ?

La vente d’œuvres d’art par un état suscite de vives réactions d’indignation chez les citoyens des pays concernés.

N’y a t-il vraiment pas d’autres moyens d’organiser des économies avant de sacrifier culture et patrimoine ?

En tous cas, je vous incite à rejoindre la démarche de JRen France, pour vous faire tirer le portrait afin de contribuer à une oeuvre artistique.

Grâce à lui, le Panthéon ne sera pas recouvert d’une bâche sponsorisée par un industriel durant sa restauration, mais d’une oeuvre d’art.

Longue vie au Centre des Monuments Nationaux, qui est à l’origine du projet : 1914-2014, cent ans d’action au service du Patrimoine.

Et merci aux 1183 mécènes qui ont financé le travail de l’artiste sur My Major Company !

Bien à vous,

Isabelle

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=9bjQlISRVRE[/youtube]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.