Mon école Ambroise Croizat - Crédit photo izart.fr
Mon école Ambroise Croizat - Crédit photo izart.fr

« Mon école Ambroise Croizat »

15/01/2017 Bonjour à toutes et à tous,

Mon école Ambroise Croizat - Crédit photo izart.fr
Mon école Ambroise Croizat – Crédit photo izart.fr

J’ai fait un grand bond en arrière.

Je sais maintenant d’où elle tirait son nom, mon école Ambroise Croizat 🙂

Et pourquoi il a été volontairement gommé de la mémoire nationale, cet homme de conviction, aux idées si altruistes.

Incroyable quand même de constater que François Rebsamen, ancien Ministre du Travail, juste avant Myriam El Khomri, omette, lui aussi, le nom de l’illustre prédécesseur à son propre poste !

Bref, je suis heureuse de savoir maintenant pourquoi il est si important de défendre notre régime de Sécurité Sociale.

L’exception française, la seule, s’il devait en être une, dont chacun-e d’entre nous pourrait se revendiquer avec fierté.

Ce programme, mis en place en 1945 par le Ministre du travail Ambroise Croizat avec l’aide des militants de la CGT, avait été élaboré un an plus tôt par le CNR.

Il couvrait également les systèmes de retraites, allocations familiales, comités d’entreprise, conventions collectives, médecine du travail, et droit du travail.

Je vous laisse juger de l’ampleur de la tâche, comme dit la voix off dans le film, comparativement aux oeuvres de ses successeurs au Ministère du travail depuis des décennies !

Ah oui, j’ai plongée avec bonheur et émotion dans cette incroyable mémoire collective grâce à un film, La Sociale, de Gilles Perret.

Courez vite le voir de peur de mourir idiot-e, point d’excuse !

Je sais, je vous l’ai sans doute déjà dit à propos du film Merci Patron.

Même veine de lanceurs d’alerte, heureusement que 2016 a produit quelques pépites 😉

Et maintenant, je sais pourquoi certain-e-s ont tant intérêt à tirer sur la Sécu, voire prêcher et tout organiser pour la faire disparaître.

Du pipeau tout ça, tout ce dont on nous rabat les oreilles, à grands coups de trou de la sécu à combler, pour encore plus nous la rendre détestable.

Pauvre vieille dame de 70 ans qui n’a eu de cesse qu’à vouloir faire bénéficier des mêmes qualités de soins l’ensemble des travailleuses et travailleurs de France.

Et tout en cotisant chacun-e au prorata de son salaire, ça c’était une véritable avancée sociale et solidaire !

Voilà qu’on voudrait la faire passer pour une voleuse, une réactionnaire, une menteuse, une irresponsable.

Enfin, quand je dis ON, cherchez pas trop loin, hein, ce sont toutes les assurances privées qui voudraient la déposséder de ses acquis pour… se remplir les poches, bien évidemment !

Bon, entre nous, suis moi-même arrivée à tout comprendre dans ce film tellement limpide et bien réalisé.

Alors vous… impossible d’y échapper !

Grand merci à mon réseau aussi actif qu’efficace qui n’arrête pas de se mobiliser, et à M. qui finance généreusement mes loisirs culturels 😉

Et n’oubliez pas Ambroise Croizat, seul Ministre du travail issu du monde du travail, celui de la métallurgie, dès l’âge de 13 ans, pour nourrir la famille en l’absence du père mobilisé…

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.