« 19 Mars 2063, jour J »

 

Vive l'amour !
Vive l’amour !

19/03/2063, Bonjour à toutes et à tous, 

Journée éreintante en perspective, mais ô combien excitante, R et moi, avons le projet comme tous les jeunes couples de notre génération d’aller choisir notre incubateur, une visite s’impose !

Evidemment nous avons déjà fait pas mal de recherches sur nos tablettes respectives et moultes fois comparé nos favoris lors de nombreux échanges de mails et de passionnantes mises en situation.

Il faut dire que R et moi disposons d’assez bons revenus qui nous permettent de choisir un établissement offrant des prestations de qualité et de multiples options qui ne sont pas accessibles à tous les futurs parents.

Que dîtes-vous de la bande-son « Nature » qui évolue avec les saisons, en Mars c’est ainsi lever de jour avec des oiseaux gazouillants tôt le matin, accent mis sur les merles et les tourterelles, notes de  giboulées ponctuelles et vent soutenu ?

Vraiment nous avons eu l’embarras du choix pour monter notre projet car il fallait que nous tombions d’accord, j’ai fait un peu de concessions pour faire plaisir à R qui voulait que le 17 Mars soit coloré des festivités de la Saint Patrick.

Hommage à ses ancêtres celtes, bien sûr, moi franchement je n’aime pas trop les verres qui s’entrechoquent mais le concert du groupe en fond  est sympa.

Nous avons aussi fourni, comme nous l’a demandé l’établissement, nos activité de week-end, moi, je n’avais pas la possibilité d’enregistrer mes galops du dimanche vu le temps, alors j’ai pu choisir dans l’immense banque de données que l’on m’a offerte en cadeau à la pré-inscription.

C’est d’ailleurs là dedans que j’ai trouvé un bel échantillonnage de petits déjeuners familiaux, parce que nous avions du mal à saisir ce moment, nos obligations professionnelles ne nous permettent de nous retrouver que 2 fois par mois  – et nous sommes des privilégiés – comme tous les jeunes ménages de notre entourage qui sillonnent le monde.

R, lui, a opté pour l’ambiance de sa salle de sport, heureusement disponible en téléchargement, en ce moment il n’a guère le temps d’y aller.

Enfin, il faut dire qu’avec toute la technologie qui nous entoure, nous partageons quand même une grande partie du quotidien grâce à nos écrans, connectés du lever au coucher, et parfois même au-delà…

Oui, d’ailleurs dès que nous avons évoqué le désir de former un couple, nous avons procédé au prélèvement et à la conservation de cellules afin de bénéficier des meilleures dispositions génétiques pour programmer une conception à notre convenance.

L’établissement que nous avons choisi offre toutes les garanties de sécurité, impossible que nous connaissions le scandale des gamètes qui éclate en ce moment. Les pauvres couples qui n’ont plus la certitude aujourd’hui d’avoir bénéficié de leurs propres cellules, sans imaginer celles qui ont disparu, tout ça pour un problème de rentabilité de stocks…

Enfin, voilà, aujourd’hui nous avons pu bloquer une journée pour choisir en amoureux et en vrai tout ce que l’établissement propose sur son catalogue en ligne pour notre future gestation !

Heureusement que nous avons retenu très tôt la date de fécondation, l’incubateur individuel dont nous rêvions est si prisé, il faut dire qu’ils ont vraiment accentué les recherches sur sa texture, sa couleur et ses mouvements, les sons qui l’entourent, les massages programmés, c’est merveilleux de voir comme nous sommes si proches de la réalité 🙂

Quand je pense que ma grand-mère, dans le temps, avait cette contrainte pendant 9 mois…

Avec le recul, on sait bien maintenant qu’il n’y a que des avantages, je regrette juste de ne pas être disponible pour me connecter en même temps que mon mari le jour J, sur le PPSP : Programme de Perception Sensorielle Partagée.

On suggère de le vivre symboliquement durant l’acte de fécondation, de façon un peu initiatique, comme le faisaient nos ancêtres, mais est-ce vraiment indispensable ?

 

Bien à vous,

Isabelle

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.