737 raisons de détester Boeing - Crédit photo izart.fr
737 raisons de détester Boeing - Crédit photo izart.fr
Vous avez aimé :
[Total : 1   Moyenne : 5/5]

“737 raisons de détester Boeing”

24/03/2019 Bonjour à toutes et à tous,

Les désagréments continuèrent le lendemain matin à la réception lorsque qu’à peine l’oeil ouvert je m’enfuis de ma chambre !

J’avais décidé de ne pas en bouger en attendant A. qui avait déjà 30 mn de retard sur l’horaire convenu.

Et plus encore si je devais tenir compte de son appel rassurant promettant de me tirer de là dès 10:00…

La note collée au mur affichait le checking pour 12:00, je fis remarquer au gérant de l’hôtel que j’avais le temps.

Car descendue une heure plus tôt avec ma valise, il voulait savoir si je ne comptais pas rester la nuit suivante comme initialement prévu.

Devine…

Renouveler la location et encaisser ma nuit de suite, ça lui aurait tout à fait convenu.

Sauf que je n’ai rien voulu ni entendre ni lâcher et fait ma cabocharde me bornant à une seule réponse.

J’attends une personne pour discuter de tout ça avant de régler ma chambre, point barre !

Entre temps, un junkie à lunettes fumées et pantalon léopard suivi par un gugusse au même look monta les escaliers quatre à quatre.

Le docteur m’a dit que j’étais en rémission… lâcha t’il, en redescendant peu après, le dos courbé et les bras ballants.

Le nez plongé sur mon téléphone, j’avais toutefois décidé de ne pas bouger d’un pouce.

Bien que mon RV ait déjà pris 75 mn de retard…

Cela me permit cependant d’observer un ballet de babas cool européens tous plus crados les uns que les autres.

Ils avaient apparemment l’air de s’être bien acclimatés à la vie dans cet endroit détestable et collaient parfaitement au cadre.

En fin de journée, j’eus soudain 737 raisons de détester Boeing !

Car si j’avais été dirigée sur un autre hôtel que celui initialement réservé, c’était bien à cause de cette compagnie aérienne 🙁

Pour cause de vols annulés à bord de ces appareils douteux, nombre de personnes n’avaient pu décoller… de leurs chambres !

A Delhi donc, un surplus de touristes attendait son départ doublé, en outre, d’un surplus qui attendait d’être logé…

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.