Allo ici l'Ambassade de France - Crédit photo izart.fr
Allo ici l'Ambassade de France - Crédit photo izart.fr

« Allo ici l’Ambassade de France »

Vous avez aimé :
[Total : 1   Moyenne : 5/5]

22/03/2020 Bonjour à toutes et à tous,

Samedi 16:30

« – Allo ici l’Ambassade de France, bonjour Madame.
– Oui, bonjour Monsieur.
– Je vous appelle parce qu’il y a un avion qui va décoller de Chennai.
– Ah… d’accord.
– Je voulais savoir si vous étiez intéressée parce qu’il décolle ce jour à 21h30
– C’est-à-dire… heu… il est 16h30 là…
– Oui c’est ça et il décolle à 21h30 si nous avons réussi à le remplir.
– Bon ben écoutez je vous remercie, mais pour moi ça va être impossible »

Samedi 17:30

« – Allo ici l’Ambassade de France re-bonjour Madame.
– Oui, bonjour Monsieur.
– Je vous rappelle parce que finalement le vol va être reporté à 4h30
– Heu… 4h30 du matin ?
– Oui c’est ça ce matin à 4h30 et le prix du billet est de 450 €
– Merci c’est ce que je voulais vous demander. Mais là ça ne me concerne pas.
– Ah d’accord ça ne vous concerne pas.
– Enfin je vous remercie beaucoup pour votre proposition, mais non je ne peux pas, merci… merci bien Monsieur.
– Au revoir
…Clic !… »

Bon pour le premier appel, inutile de vous dire que je n’aurais jamais pu être dans les temps, à moins d’être déjà sur place !

Vu la distance qui sépare Aurovile de Chennai, plus après le boarding à l’aéroport, c’était perdu d’avance.

Faut compter déjà 3:30 minimum de voyage, 4:00 sans stress si le chauffeur prend son repas en route…

Puis prendre aussi en compte que le demain, dimanche, avait été décrété journée de confinement national en Inde !

Oui, première journée de confinement ce dimanche de 7:00 du matin jusqu’à 21:00 le soir.

Quid ensuite de trouver un chauffeur qui veuille bien vous y emmener au pied lever…

Et pire, qui accepte après sa course de rester confiné jusqu’à 21:00 à Chennai, avant de pouvoir rentrer à vide…

À moins de trouver un jet privé je voyais pas.

J’ai donc pris ma chaise et le coussin, un yaourt, de la confiture et suis allé faire mon 4:00 dehors.

En me disant que je remettrai au lendemain, pour le quatrième jour consécutif, ma constitution en ligne de dossier pour l’extension de visa.

Heureusement que nous nous entraidons mutuellement avec mon voisin, car personne ici n’est capable de nous renseigner.

Et maintenant que j’ai téléchargé attestation de séjour et visa en PDF, ne me restera plus que deux trucs à uploader.

D’abord ma 🤬🤬🤬 de photo d’identité qu’il a fallu, elle, convertir de PDF en format JPEG.

Et surtout ne me dîtes pas que vous faites ça tous les jours parce que je vous croirais même pas.

Ensuite ce sera le tour de mon passeport, pour respecter l’ordre de procédure des documents à joindre à la demande.

Et après… je pense que j’aurai plus qu’à payer !

En espérant juste que c’est le bon document et le bon formulaire et la bonne demande…

Parce que là on est un peu dans le flou artistique.

Bon j’ai quand même dérangé deux fois J., calé là-bas au fin fond de la Malaisie.

Je l’imaginais bien, rivé sur la Playstation tant convoitée et tout juste réceptionnée… don’t disturb !

Ah oui, vous ne savez pas, toute la génération des 20/40 est en train d’être frappée par un nouveau mal mondial bien tenu secret.

Étrangement, depuis le confinement, elles et ils présentent toutes et tous une même forme de Playstationnite aiguë…

Bien à vous,

Isabelle

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.