Des vases sur le toit de la voiture - Crédit photo izart.fr
Des vases sur le toit de la voiture - Crédit photo izart.fr

« Des vases sur le toit de la voiture »

28/06/2018 Bonjour à toutes et à tous,
Des vases sur le toit de la voiture - Crédit photo izart.fr
Des vases sur le toit de la voiture – Crédit photo izart.fr

Monsieur ! Monsieur !… Vous avez un carton sur le toit ! dit-elle en s’empressant de le glisser par la fenêtre le temps d’un feu rouge !

Nous, à l’intérieur du véhicule, on s’est regardé tous trois, médusés 🙁

Oui, nous étions bien sortis de la résidence après avoir déchargé le coffre.

A l’évidence, le carton des vases sur le toit de la voiture avait été oublié…

Et oui, nous avions roulé ainsi jusqu’à ce que cette brave dame remarque l’anomalie en plein carrefour !

J’ai du soudainement blêmir en songeant au contenu de ce petit carton, format caisse de vin.

Mes vases d’Ikebana dont même le moindre des pique-fleurs qui les accompagnait vaut aujourd’hui dans les 20€ !

Et dire qu’ils arrivaient d’Occitanie pour un de mes kids désireux de se former à l’art floral japonais !

Qui devait ensuite les acheminer jusqu’à Paris, en commençant par les transports en commun lyonnais.

De plus, c’était un colis encombrant et lourd à transporter, j’en conviens.

Mais comme ces deux vases avaient été directement expédiés du Japon par mon maître d’Ikebana de l’époque, ils n’en avaient que plus de valeur.

Enfin, nous venions d’échapper au pire des drames après tant d’émotions…

Et lorsque j’ai chargé ma voiture le lendemain matin pour mon retour en terre occitane, c’est avec un souci en moins dans mes bagages !

Avant de partir j’ai voulu discrètement glisser un petit bisou à l’occupant des lieux qui dormait encore bien profondément.

A demi-conscient, il murmura difficilement un tu t’en vas ?… tu pars où ?

Ben je rentre chez moi ! lui répondis-je sans être certaine qu’il entendit ma réponse.

Tu as besoin d’aide ? arriva t-il ensuite péniblement à articuler.

Enfin pour la petite histoire… je l’attends toujours !

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.