Du bon et du moins bon pour 300 Roupies - Crédit photo izart.fr
Du bon et du moins bon pour 300 Roupies - Crédit photo izart.fr
Vous avez aimé :
[Total : 2    Moyenne : 5/5]

« Du bon et du moins bon pour 300 Roupies »

02/01/2019 Bonjour à toutes et à tous,

Et tout d’abord, recevez mes meilleurs voeux pour l’année nouvelle, avec l’idée qu’en 2019 tout est neuf !

Bon, cela ne m’empêche pas de reprendre où je vous avais laissé·e·s en 2018 pour vous raconter la fin de l’histoire.

C’est à dire dans les dortoirs que je testais du côté du Rajasthan avec un budget identique et réduit.

Autant vous dire que le challenge était de taille car on trouve du bon et du moins bon pour 300 Roupies.

Ah oui, j’ai oublié de vous préciser que 300 Roupies indiennes, au cours du jour, cela fait 3€75…

Cependant, et pour répondre aux inquiétudes des unes et des autres, non, je n’en suis pas morte, et certes j’aurai pu trouver mieux et plus cher 🙂

Mais mon séjour est prévu pour durer quelques temps.

Il faut que la finance suive pour me permettre de découvrir des choses et d’autres.

Alors je préfère mettre peu de budget dans un couchage ou des transports et plus dans des visites.

Minimaliste un jour, minimaliste toujours, chacun·e son truc 😉

Donc, comme dans toutes les bonnes histoires, j’ai gardé le meilleur pour la fin.

Sans le savoir, bien évidemment.

Quelle agréable surprise de découvrir ce lieu empreint de convivialité, décoré avec goût et raffinement, impeccable de propreté et plein de commodités.

De la cuisine commune hyper fonctionnelle aux faïences étincelantes des cabines de douches, en passant par la salle de vidéo projection, rien ne manquait !

Ni les poufs dernière tendance pour lire tranquillement un des ouvrages de la bibliothèque.

Encore moins le programme de toutes les animations proposées pour découvrir la ville, pas plus que les rideaux fleuris des couchettes.

Et pas même les arbres sur la terrasse d’accueil ou le bassin fleuri de la cour intérieure, un rêve !

Le seul bémol est né de l’indélicatesse de personnes séjournant dans le lieu…

Le premier soir, en effet, peu avant minuit, un groupe de personnes très bruyantes a fait irruption dans le dortoir.

En outre, lumière en pleine nuit, rires sans fin et grignotage dans le lit.

Néanmoins la caricature des gens qui ne savent pas vivre en société est universelle…

Aussi, quand la seconde nuit, constatant avec satisfaction que le groupe était parti, mon voisin s’est manifesté, j’ai vu rouge immédiatement.

A moins de deux mètres de moi, le cliquetis de son clavier activé avec frénésie m’avait subitement réveillée !

J’ai soudain bondi au bout de mon lit et frappé trois coups bien secs dans le bois nous séparant !

Le rideau s’est soulevé et une tête est apparue…

« – Please, please, your computer makes a lot of noise and we can’t sleep !
– Oh ! sory, sorry… »

Le rideau est tombé, le PC s’est tu et j’ai pu reprendre ma nuit 🙂

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.