I saw you in Mahabalipuram - Crédit photo izart.fr
I saw you in Mahabalipuram - Crédit photo izart.fr
Vous avez aimé :
[Total : 1    Moyenne : 5/5]

« I saw you in Mahabalipuram »

06/01/2019 Bonjour à toutes et à tous,

Avec tous les petits enfants rassemblés pour manger le gâteau de fin d’année offert par N. nous avons commencé les présentations.

Vous savez le rituel : Hello my name is

Mais soudain, me regardant fixement, il enchaîne à toute vitesse …and yesterday I saw you in Mahabalipuram ! 

J’y étais, certes, mais au milieu d’une marée humaine de plusieurs dizaines de milliers d’indiennes et d’indiens !

En effet, le petit village est pris d’assaut par une foule de touristes venus profiter des vacances scolaires pour visiter Mahab, haut lieu de l’hindouisme.

C’est simple, impossible de circuler, nous sommes restés ainsi une heure coincés dans le taxi avant de rejoindre l’hôtel où nous devions déposer notre hôte.

Ensuite, pour sa dernière soirée indienne, nous avons essayé d’atteindre avant la nuit la plage par l’unique passage piéton très encombré.

Pas évident de slalomer sur ce dernier peuplé également de vaches, chiens, motos, vélos et autres marchands ambulants.

Heureusement que les lampes des innombrables échoppes en dur bordant le chemin nous permettaient d’y voir comme en plein jour.

Là, des grappes de touristes se jetaient sur boissons, nourriture ou autres objets souvenir à emporter.

Avant de se retrouver en famille sur la plage… pour profiter de la mer et dîner dans le noir 🙂

Je veux bien croire qu’il est plus facile de repérer ma peau d’européenne au milieu d’une foule de personnes à la peau de couleur plus foncée.

Mais se croiser le même jour à la même heure pour se retrouver le lendemain

Et à une centaine de kilomètres plus loin, autour d’un gâteau, j’avoue que ça m’a fait tout drôle !

Et au gamin aussi, car tous ses copains et copines ont eu droit au récit personnalisé de notre rencontre 🙂

Bon, si ce genre d’anecdote vous est déjà arrivé, j’attends impatiemment votre partage en retour…

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.