J'adore l'odeur du feu de bois - Crédit photo izart.fr
J'adore l'odeur du feu de bois - Crédit photo izart.fr

« J’adore l’odeur du feu de bois »

21/10/2017 Bonjour à toutes et à tous,

J'adore l'odeur du feu de bois - Crédit photo izart.fr
J’adore l’odeur du feu de bois – Crédit photo izart.fr

J’adore l’odeur du feu de bois qui plane dans l’air d’ici quand tombe la nuit.

Oui, je sais, c’est contesté par les un-e-s le feu dans la cheminée, mais est-ce pire, pour l’impact environnemental, que les dérivés du pétrole ou l’énergie nucléaire, hein ???

Et puis, on peut s’équiper pour réduire les effets indésirables du brûlage de bois d’abord !

Et on pourrait avoir les mêmes exigences avec les autres énergies nuisibles citées ci-dessus, hein ?

J’avais donc une fois de plus humé ce bon air dans la douceur du soir, tout en fermant mes volets.

Et je me réjouissais encore d’avoir atterri ici.

Non parce que je vous rappelle quand même, pour l’anecdote que j’ai signé un jour pour un logement dont je n’avais eu préalablement aucun descriptif ni oral ni écrit.

Et que je l’ai découvert le lendemain de la signature du bail, lors de la remise des clefs…

Oui, je sais, je suis dingue 🙁

Mais bon voilà, on fait confiance ou pas 😉

J’en étais donc à poster quelques clichés du jour sur Instagram – ben oui, je reprends un peu d’activité – lorsqu’un bruit accompagné d’une odeur caractéristique a attiré mon intention.

Voilà que ça sentait le feu de bois à l’intérieur de la maison, accompagné d’un crépitement bizarre…

J’ai tourné alors la tête vers mon Campingaz de compétition où chauffait une bouilloire d’eau.

Mais quand j’ai vu de la fumée monter en volute depuis le bas, j’ai soudain compris !

D’un coup, j’ai déplacé la bouilloire au-dessus de la cuvette d’eau, pour y plonger le dessous de plat carbonisé qui était resté collé au cul…

Dessous de plat en bois, s’il était besoin de le préciser.

Bon, autant j’aime l’odeur du feu de bois dehors, autant dedans c’est pas terrible quand tous tes vêtements sentent le jambon fumé 🙁

Qu’à cela ne tienne, j’ai vite allumé un bâton d’encens, oui, piqué dans un pot de sable tout frais ramené de la mer, pour la sécurité…

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.