J'ai bien pensé à toi en Inde - Crédit photo izart.fr
J'ai bien pensé à toi en Inde - Crédit photo izart.fr
Vous avez aimé :
[Total : 1    Moyenne : 5/5]

« J’ai bien pensé à toi en Inde »

26/09/2016 Bonjour à toutes et à tous,

J’ai bien pensé à toi en Inde.

Ah oui, j’aurais aussi pu écrire cela en pensant à plusieurs d’entre vous.

Mais cette fois, j’ai bien pensé à toi, M.

J’espère que tu n’accompagnes pas en Inde le genre de vieilles et vieux schnocks que j’ai eu-e-s comme voisin-e-s de table à Auroville...

Tu fais ta commère de française ? me lance alors J. sur un ton moqueur…

Ben non, à chaque fois je me justifie, je prends des notes pour écrire ma Petite chronique 😉

Et puis je ne peux pas me boucher les yeux et les oreilles, il me faut mes mains pour manger !

Ah ben ça c’est sûr que je n’écris sûrement pas des choses ainsi intelligentes ni savantes que Patriiiiick 🙁

Oui, partir en groupe c’est prendre le risque de tomber sur un, voire plusieurs Patriiiiick…

Vous savez le genre de mec filiforme aux cheveux poivre et sel frisottants en dessous de la tonsure, fines lunettes métalliques sur la pointe du nez et qui pointe le menton quand il s’adresse à vous…

Version Professeur Tournesol, mais en vraiment moins marrant.

En plus chiant quoi.

Le mec qui a tout vu, tout lu, tout compte-rendu du schéma spirituel de Sri Aurobindo à la méditation déconnectée de l’oeuvre scientifique (sic) 🙂

Vous m’en direz bien tant !

Mais bon, pendant que ses voisin-e-s de table boivent ses paroles, lui il va finir par manger son riz froid.

Et leur guide – non pas le spirituel, celui de l’agence – lui aura tout mangé son bol de raïta.

Et si je peux me permettre, Patriiiiick, en MTC on nous rappelle toujours que le repas doit être pris en silence pour éviter de remplir l’estomac d’air.

Donc pendant que ces messieurs sont allés faire un petit pipi obligé, la seule madame de l’équipe en profite pour se tartiner.

Couche de fond de teint réglementaire, poudre, crayon ET rouge à lèvres.

Je vous dis pas, entre le chaleur, la transpiration et la poussière ocre rouge des chemins d’ici…

Serre un bord de mouchoir en papier pour absorber le surplus, jette un coup d’œil dans son miroir de poche, le tour est joué.

La voilà rejointe à table par le jeune, beau et bronzé guide.

L’air de rien, elle s’est déjà replongée dans le Guide du Routard en Inde 😉

Les gens trouvent que je voyage beaucoup, mais quand tu écoutes Thierry, c’est hallucinant fait remarquer un petit rondouillard.

Il est assis face au pantalon multipoches de chez Quechua qui est revenu des toilettes.

Même marque que ses godasses de rando dans lesquelles doivent saumurer ses pauvres doigts de pieds…

Au moins Patriiiiick, il a chaussé des Birkenstocks, lui !

Mais voilà que ce dernier propose d’aller faire un petit tour à Pondichéry, parce que c’est mieux de visiter quand il fait jour.

Une histoire d’eau, en bouteille réfrigérée et entamée, s’engage avant le départ.

Emmener ou pas le flacon à demi-vide, ou à demi-plein, c’est selon.

Mais de marque French – ça ne s’invente pas – that is the question !

Patriiiiick, lui, en bon guru, a déjà programmé la fin de soirée.

Car après la visite, on retourne à l’hôtel, et là, on pourrait se faire une petite méditation ?

Bien à vous,

Isabelle

2 Commentaires

  1. ah ! ah ! tu m’as fait bien rire Isa ! des fois il y en a des comme ça… et plus ça se veut « spirituel » plus leur égo devient aussi important que Laxmi, l’éléphante du temple de Ganesh situé à Pondy dans la rue à côté de l’ashram d’Aurobindo… en règle générale en cours de route, il y a un petit coup de massue quelque part, peut-être donné par Hanuman le dieu-singe, qui essaie de remettre les choses en place… Quant au maquillage occidental, Shiva merci, je n’ai pas encore eu droit à ce genre de masque (pourtant réservé aux danses sacrées). Allez, raconte nous encore tes belles et savoureuses histoires !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.