La Méridienne verte vint à passer tout près de là - Crédit photo izart.fr
La Méridienne verte vint à passer tout près de là - Crédit photo izart.fr
Vous avez aimé :
[Total : 2    Moyenne : 5/5]

« La Méridienne verte vint à passer tout près de là »

21/05/2019 Bonjour à toutes et à tous,

Et la Méridienne verte vint à passer tout près de là, en silence, elle.

Ah ben oui, les arbres, ça reste silencieux, beaux et indémodables, sous quelque latitude que ce soit 😉

Cette idée géniale de matérialiser le fictif Méridien de Paris est l’oeuvre de l’urbaniste et architecte Paul Chemetov.

Pour célébrer le passage à l’an 2000, il a proposé de planter entre 10 000 et 15 000 espèces anciennes d’arbres.

Sur un chemin de randonnée de 1200 km où tout le monde était invité à venir pique-niquer.

C’était déjà un joli pari écologique et environnemental pour l’époque !

Et comme elle traverse l’Occitanie, de nombreuses bornes sont plantées tout autour de chez moi pour signaler sa présence.

J’ai bien essayé, mais impossible de tracer un parallèle entre ce que la nature offre aux hommes.

Et ce que les hommes offrent comme imitation de nature.

Oui, je parle bien sûr des trente-trois tonnes d’acier et d’alu.

Non, il ne s’agit pas d’un camion mais bien d’une oeuvre d’art, celle de Mr Jeff Koons.

Vous savez le gros bouquet de tulipes de douze mètres de haut que personne à la mairie de Paris ne savait où caser.

Certes, c’était un cadeau des Etats-Unis en hommage aux victimes des attentats.

Alors ça ne se refuse pas, voyons.

Ça y est, depuis le mois de Mars c’est tranché, elles iront trôner non loin du Petit Palais.

Bon, je sais pas si c’est moi, mais je trouve qu’elles ont la tête des glaçons plastiques qui ne fondent pas dans les verres…

Bien à vous,

Isabelle

Votre réaction

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.