La nouvelle règle d'accord avec le genre - Crédit photo izart.fr
La nouvelle règle d'accord avec le genre - Crédit photo izart.fr

« La nouvelle règle d’accord avec le genre »

26/05/2017 Bonjour à toutes et à tous,

La nouvelle règle d'accord avec le genre - Crédit photo izart.fr
La nouvelle règle d’accord avec le genre – Crédit photo izart.fr

La nouvelle règle d’accord avec le genre et le nombre vient de tomber.

Quand, dans un groupe de personnes, il y a plus de femmes que d’hommes, et inversement, l’accord du genre se fait à la majorité.

Par exemple on ne dit plus que vous êtes beaux ! mais que vous êtes belles ! en prenant la photo d’un groupe de personnes qui prennent la pause et dont la majorité est féminine 😉

Et à plus forte raison quand il y a cinq femmes et deux hommes, ça me paraît tellement évident, pas vous ?

Je sais, tout serait tellement plus simple en France si nous n’avions, à l’anglaise, qu’un genre indéfini pour les noms et les adjectifs…

Et quand la jeune J. l’autre jour m’a expliqué, en français, qu’elle avait trouvé du travail comme menuisière, j’en suis restée bouche bée !

Une allemande qui féminise automatiquement un mot français dont personne n’emploie cette version dans le pays-même, bien qu’il existât, quelle prouesse, avouez !

Ben oui, der Schreiner = le menuisier, die Schreinerin = la menuisière, normal.

Quelques jours auparavant, la conversation se passait dans la salle d’attente d’un l’ORL entre une mère et ses deux fillettes, environ 4 et 2 ans.

« – Normalement, une fille elle écarte jamais ses jambes comme ça.

– …

– Aujourd’hui tu peux parce que tu as un short dessous, mais autrement on va voir ta culotte.

– 🙁

– Et aussi, on ne relève jamais sa robe non plus ».

En sortant de la consultation, elles mangeaient toutes les deux des Carambar, les fillettes de la dame, normal.

Rien à redire, on récompense – je me demande quoi au juste – dès l’enfance avec du sucré…

Mais elles ne sauront jamais pourquoi on ne doit pas montrer sa culotte.

Déjà conditionnées dans leurs rôles de fille à se protéger du regard des hommes.

J’étais blasée une fois de plus que l’avenir de fillettes soit pétri d’injonctions et de menaces dès leur plus jeune âge, apportant de ce fait, sa légitimité à certains comportements masculins déviants 🙁

Heureusement qu’il y a des femmes qui affirment de plus en plus haut et fort que, non, notre corps de femme n’est pas un banal objet d’exhibition sexuel…

Pour que toutes les mamans qui, empoisonnées durant des siècles à coups de honte, de soumission, de souffrances et d’humiliation, ne formatent plus, un jour, les petites filles à leur image sans broncher.

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.