L'appel de Madhu - Crédit photo Madhu
L'appel de Madhu - Crédit photo Madhu

« L’appel de Madhu »

07/01/2017 Bonjour à toutes et à tous,

L'appel de Madhu - Crédit photo Madhu
L’appel de Madhu – Crédit photo Madhu

L’appel de Madhu a eu du succès.

Momentanément, pour la demande urgente qu’elle relayait à son réseau, en cette fin d’année.

Cependant l’aventure ne s’arrête pas là, loin s’en faut.

C’est pourquoi, avec son autorisation, je me permets de relayer son message.

Et peux vous mettre en relation avec Madhu sans problème 😉

∞∞∞∞∞
« Bonjour à toutes et à tous,
Il y a des sujets qui forcent à passer par-dessus une certaine timidité… alors j’y vais !
J’ai passé une semaine en novembre dernier chez des amis à Jaipur. Semaine de bonheur dans cette famille sans un sou ou plutôt sans une roupie, qui s’est réfugiée à 5 dans une petite chambre avec un seul grand lit afin de me laisser la 2e pièce de la maison « pour que je me sente à l’aise » !

La famille : les 3 enfants, Mahesh Ji et sa femme Krishna, et moi (le retardateur a bien marché !)

Les enfants, l’ainée, Natasha,  vient d’avoir 18 ans,  a passé son bac et suit une formation privée pour passer le concours d’entrée en fac de médecine et qui travaille 18 h sur 24 pour essayer de se placer au top afin d’avoir une bourse pour l’an prochain,
Les jumeaux dont les surnoms sont Sim et Sem sont en classe 8 l’équivalent de notre 4e et sont extrêmement brillants et les premiers de leur classe. Pour l’instant l’école évite de les mettre à la porte parce que les parents ne peuvent pas payer les études, mais ça va se terminer…  parce que ça fait de la publicité pour l’école, mais là, il y a trop d’impayés…

Les devoirs le soir à la maison, par terre dans la chambre.

L'appel de Madhu 2- Crédit photo Madhu
L’appel de Madhu 2- Crédit photo Madhu

Le papa, gagne dix mille roupies par mois, à savoir 140 € bien insuffisant quand on a déjà 100 € de loyer mensuel à payer. Pour une famille de 5 personnes actuellement en Inde c’est un minimum de 450 € par mois qu’il faut gagner pour payer le loyer, le gaz, l’électricité, les études des enfants. En plus, à cause de la démonétisation actuelle en Inde (pour en savoir plus allez voir sur mon blog www.bijoliane2.blogspot.com à partir du 9 novembre) son patron n’a plus de clientèle faute de manque d’argent et n’a donc pas payé Mahesh Ji en novembre, ni en décembre non plus…  Heureusement je leur ai laissé un tout petit peu d’argent en partant, mais juste de quoi survivre, n’ayant pas d’argent moi non plus !

Il y a 2 411 € d’impayés… ce qui est énorme, et si chacun peut imaginer la situation d’angoisse dans laquelle se trouvent les parents et les enfants avant cette fin d’année, il y a en pièce jointe le compte bancaire de Mahesh Ji avec tous les détails, ça marche très bien pour l’envoi, je viens de tester en envoyant 100 € car mes fonds de caisse sont vides pour cause de rénovation de salle de bains !

Je cherche ensuite des marraines ou parrains réguliers pour que les enfants n’aient plus d’angoisse en se demandant si tous les matins ils vont encore être acceptés à l’école (c’est une école privée, bien sûr, les écoles publiques en Inde sont bien connues pour servir à peine de garderie)
Cela veut dire 35 € par mois pour les jumeaux, si possible jusqu’à la terminale s’ils ne peuvent pas avoir de bourses.

Je ferai un autre appel pour l’aînée en fonction de ses résultats car la fac de médecine est très chère.

Voilà, la demande est faite, maintenant la balle est dans votre camp et il ne faut pas réfléchir trop longtemps car la date butoir est le 30 décembre pour les paiements aux écoles. (Pensez au délai de virement).

Merci à toutes celles et tous ceux qui prendront le temps de me lire jusqu’au bout puis d’aller faire un tour à leur banque. Si cela vous ennuie trop vous pouvez m’envoyez un chèque à mon nom et me l’envoyer, je ferai le virement dans la foulée.

Et là, je suis désolée ce n’est pas comme pour la petite école tribale avec LACIM, je ne peux pas vous faire de reçu fiscal !

Je vous souhaite de bien joyeuses fêtes dans le bonheur du partage et de la solidarité internationale. « 
Bien à vous,
Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.