Le bout du nez du rat - Crédit photo izart.fr
Le bout du nez du rat - Crédit photo izart.fr

« Le bout du nez du rat »

03/09/2021 Bonjour à toutes et à tous,

Je l’ai bien reconnu, une fois mes esprits retrouvés, le bout du nez du rat !

Imaginez que je sois assise là, à ma table, face à la porte ouverte sur la nuit noire, et que j’aperçoive soudain entrer un gros truc sombre et remuant…

Ah ben non, c’est pas une souris et encore moins une mangouste, c’est bel et bien un gros rat !

Du coup, ici en Inde, il y a des réflexes que tu acquiers très vite.

Crier par exemple, en tapant des pieds et en te levant brusquement.

Très efficace pour mettre en déroute tout animal courant, grimpant, sautant ou rampant dans ta direction.

Attention par contre avec cette dernière catégorie particulièrement abondante et variée.

Dans le jardin, récemment, y’a un petit serpent d’une vingtaine de centimètres qui m’a tenu tête un moment.

Et même qu’il sautait vers moi, exactement, pour m’intimider, en agitant sa langue fourchue, rooooo…

Bien que j’eusse vérifié par la suite qu’il fût inoffensif, mes proches me dissuadèrent de tenter de le toucher un jour, vu son agressivité !

Bref, le rat était ressorti illico, ayant sans doute eu aussi peur que moi, et je fermai ma porte d’entrée dans la foulée.

J’avais juste oublié que dans ces moments d’énormes pluies ; la mousson s’organise, tout un tas de bestioles cherche à se mettre à l’abri.

J’ai déjà eu comme ça une invasion de petites grenouilles, des visites de souris bien sûr aussi, de scorpions, lézards, geckos et autres iguanes.

Et je ne compte plus les scolopendres de toutes les tailles et de toutes les couleurs qui font un crac ! bien sec quand on met le pied dessus par mégarde…

Bon, en lisant leur descriptif sur Wiki, je viens d’apprendre qu’ils étaient carnassiers et parfois venineux, mauvaise nouvelle, brrr…

Allez, la pluie s’est calmée, ma porte est fermée, je vais quand même vérifier qu’une ou deux souris ne soient pas planquées derrière le frigo.

Ou qu’un scorpion fuyant l’humidité du dehors se soit tapi dans l’ombre, sous mon lit…

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.