L'huile de palme a la cote en Malaisie - Crédit photo izart.fr
L'huile de palme a la cote en Malaisie - Crédit photo izart.fr

« L’huile de palme a la cote en Malaisie »

24/01/2019 Bonjour à toutes et à tous,

L’huile de palme a la cote en Malaisie, cela ne fait aucun doute puisqu’elle est même indexée à la bourse de Kuala Lumpur !

Mais foncièrement opposée à la déforestation de 80% des milieux naturels que sa plantation occasionne, je ne vous inciterai pas à investir 🙁

Pourtant, parce que l’huile la plus consommée au monde est en chute libre depuis trois ans, ce serait le moment…

Et fin 2018 elle avait perdu près de la moitié de la cote atteinte début 2017.

Mais l’usage de pesticides, l’accaparement des terres, la déforestation et la destruction de la biodiversité locale caractérisent les abus de cette culture intensive.

Et moi qui questionnais les coloc pour savoir où trouver fruits et légumes frais ainsi que de produits laitiers locaux…

Où sont passées les vaches, les champs de légumes, les jardins fruitiers et les rizières d’antan ?

Soudain je réalise qu’avant d’arriver à Kuala Lumpur, nous avons effectivement survolé des hectares de plantations de palmiers.

La Malaisie est en effet le deuxième pays producteur après l’Indonésie, et à eux deux, ces pays totalisent 85% de la production mondiale !

Et si les qualités alimentaires de l’huile de palme ont été fortement décriées, rien n’a jamais été sérieusement démontré.

Surtout que seuls 25 % de son importation entrent dans le circuit alimentaire…

Cependant, l’embargo de l’Inde pour protéger ses propres productions d’oléagineux a aussi fait chuter considérablement les importations.

Bon, ensuite et en vrac, je vous déballe le reste 🙁

Total a tout d’abord jugé de bon de relancer son site de la Mède en se réorientant vers la production de biocarburant à base d’huile de palme.

Sauf qu’entre temps l’Assemblée Nationale a voté l’exclusion de l’huile de palme des biocarburants.

Qui constituait quand même les 75% restant de nos importations d’huile de palme !

Perso, j’ai cuisiné pendant des décennies avec de l’huile de palme bio bien évidemment, les résultats étaient excellents.

Tant gustativement que pour leur impact sur la santé de la famille.

Cependant, pour un meilleur équilibre alimentaire, ne pas oublier d’alterner les huiles que l’on utilise.

Et si j’ai une nette préférence pour l’huile de coco et celle de sésame, c’est parce que je séjourne actuellement en Malaisie 🙂

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.